Kieran Read - Nouvelle Zelande - septembre 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
Rugby Championship > - Nouvelle-Zélande

Four Nations 2013 - Kieran Read (All Blacks): "Un moment qui marque une carrière"


Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/10/2013 à 15:58 -
Par Midi Olympique - Le 07/10/2013 à 15:58
Vainqueurs en Afrique du Sud samedi, les Néo-Zélandais sont parvenus à conserver leur titre dans le Four-Nations. Le troisième ligne all black, Kieran Read, auteur d'un match époustouflant, savoure...

Le match a été particulièrement spectaculaire. Comment vit-on ce genre de rencontre lorsqu’on est sur le terrain?

Kieran READ: C’est génial de pouvoir prendre part à ce type de rencontre. Les vingt premières minutes et les dix dernières se sont déroulées sur un rythme incroyable. Entre les deux, on a su s’accrocher. La rencontre a été de haut niveau et en tant que joueur, on le ressent comme tel. On s’est éclaté ! D’autant qu’on était du bon côté de la brèche...

Un mot sur l’Ellis Park, théâtre de cette rencontre...

K.R: C’est un endroit fabuleux. L’atmosphère, ici, vous donne de l’énergie. Dès l’arrivée au stade, avec l’accueil des supporters. Ce terrain est le témoin d’une histoire et cette rencontre en fera partie, avec deux équipes de haut niveau se livrant totalement.

Vous avez participé à deux essais et en avez inscrit un autre. Appréciez-vous la vie à l’aile?

K.R: Il est plaisant d’avoir l’opportunité d’utiliser une autre palette technique et donner un coup de main sur la largeur. Passer la ligne soi-même est aussi un sentiment très particulier. Notre style de jeu offre aussi ces opportunités. En étant au bon endroit, au bon moment, il y a des chances à saisir.

Avez-vous le sentiment d’avoir participé à une victoire mémorable?

K.R: Bien sûr qu’il y a une grande fierté. Il fallait être capable de tout donner pour gagner et les garçons y sont parvenus. Il y a de l’émotion et il y en avait déjà avant le match. On sentait que tout se lançait bien. On a assumé sur le terrain. Il est difficile de faire beaucoup mieux. Je crois qu’on n'a jamais laissé autant d’énergie sur un terrain que ce samedi. Peut-être deux ou trois fois. A Johannesburg, déjà. Ce sont des moments qui marquent dans une carrière.

Icon Sport
 
 

commentaires


  • Marco Ferrandiz08/02/2014 21:28

    parisse est nul comparé a lui. il pourrait jouer ailier en France ça aiderait tout autant.

  • Marco Ferrandiz08/02/2014 21:27

    Kieran ried pourrait aussi bien jouer trois/quart aile. le comparer a parrisse c'est l'insulter tant il est rapide technique puissant et j'en passe...

  • emilenium3108/10/2013 18:06

    C est le 8 du futur!! Mais déjà present aujourd'hui :D