Belisario Agulla - argentine angleterre - 15 juin 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Rugby Championship

Four-Nations 2013, Argentine (présentation): Passer la première

Argentine: Passer la première

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/08/2013 à 17:47 -
Par Midi Olympique - Le 15/08/2013 à 17:47
Derniers en 2012 avec cinq défaites au compteur, les Argentins n’ont pour autant pas démérité. Pour sa deuxième participation au Four Nations, la sélection entraînée par Santiago Phelan aura donc à cœur de remporter son premier succès dans cette compétition.

Le contexte :

L’apprentissage est terminé. Maintenant, il faut confirmer. Tel pourrait être le leitmotiv des Pumas, qui ont découvert, après de nombreuses années d’attente, les joutes du Rugby Championship en 2012. L'an dernier, ils ont obtenu un match nul et perdu cinq fois. L’un des enjeux de cette édition sera ainsi de réussir à faire tomber au moins l’un des trois cadors de l’Hémisphère Sud. Les dernières performances réalisées par Fernandez Lobbe et ses coéquipiers n’incitent pourtant pas vraiment à l’optimisme : lors des test-matches de juin, ils se sont inclinés deux fois contre l’Angleterre (32-3 et 51-26) puis ont laborieusement battu la Géorgie (29-18). Suffisant pour entamer leur mental ? Premiers éléments de réponse ce samedi, à Soweto, face à l’Afrique du Sud.

Le joueur à suivre : Matías Díaz

Âgé de seulement 20 ans, Matías Díaz représente l’avenir de la mêlée argentine. Le natif de Mendoza a débuté sous le maillot bleu et blanc lors du dernier championnat d’Amérique du Sud, aisément remporté par sa sélection. Díaz, qui ne compte que trois capes internationales, est encore méconnu du grand public puisqu’il évolue au Teqüe Rugby Club, modeste équipe du championnat argentin. Ce Four Nations sera donc pour lui l’occasion de montrer ses qualités de pilier, au sein d’une mêlée qui a perdu cette année un certain Rodrigo Roncero (retraite). Phelan a d’ailleurs choisi de l’aligner d’entrée contre les Springboks, ce week-end.

La stat : 10

Parmi les 26 joueurs argentins sélectionnés pour participer à ce Four Nations, 10 appartiennent à des clubs français. Il s’agit d’Albacete, Carizza, Figallo, Fernandez Lobbe, Leguizamon, Amorosino, Fernandez, Hernandez, Imhoff et Sanchez. Autant de joueurs qui manqueront la reprise du championnat dans leurs clubs respectifs.

Icon Sport

L’évènement : Contepomi, la der des ders ?

Cette fois, c’est officiel. Après quinze ans de bons et loyaux services avec les Pumas, Felipe Contepomi a annoncé qu’il raccrocherait les crampons à l’issue de ce Four Nations. Il avait déjà pensé à s’arrêter en 2012, mais le désormais ex-joueur du Stade français avait finalement rempilé pour quelques mois. A bientôt 36 ans, il comptabilise 81 sélections, juste derrière Arbizu et Martín (86 chacun), qu’il pourrait donc dépasser à l’issue de la compétition. Contepomi est, à ce jour, celui qui a marqué le plus de points pour l’équipe argentine (631).

Le groupe :

Avants : Ayerza, Albacete, Carizza, Cabello, Creevy, Galarza, Figallo, Díaz, Guiñazú, Fernández Lobbe, Leguizamón, Lobo, Matera, Senatore.

Arrières : Agulla, Amorosino, Bosch, Camacho, Contepomi, Cubelli, Fernández, Hernández, Imhoff, Landajo, Sánchez, Tuculet.

L’an dernier :

4e, avec 0 victoire, 1 nul et 5 défaites (80 points pour, 166 points contre)

Meilleurs marqueurs : Fernández, Roncero, Leonardi, Cabello, Landajo, Camacho, Imhoff (1 essai)

Meilleur réalisateur : Hernández (29 points)

 
 

commentaires


  • wisniewski9216/08/2013 02:53

    heu lors de la tournee dete yavais que 1 ou deux joueurs pumas qui se retrouvent aujourdhui dans le 4nation... merci RR