Four-Nations

Four-Nations, Nouvelle-Zélande - Piri Weepu, le All Black listé

Le demi de mêlée international était présent dans la première liste du sélectionneur Steve Hansen pour disputer le Four-Nations. La victoire des Chiefs en finale de Super XV ce dimanche est cependant venue rebattre les cartes. Piri Weepu est finalement laissé de côté, comme en 2007...

 
Piri Weepu, le All Black-listé - Rugby - Four-NationsIcon Sport
 

"Le bonheur des uns fait le malheur des autres." Le vieil adage semble cruel, il est pourtant parfois bien réel. Piri Weepu se préparait tranquillement pour le Four-Nations lorsqu'une nouvelle est venue troubler son quotidien. Au lendemain de la victoire des Chiefs face aux Brumbies (27-22), en finale de Super 15, une liste toute neuve de joueurs a en effet été publiée par le squad néo-zélandais.

Au sein de cette dernière ne figurait ni Matt Todd, ni Jérémy Trush, ni Piri Weepu, doublé dans les ultimes minutes par la concurrence. Son rival ? Il s'agit de Tawera Kerr-Barlow, un jeune de 22 ans, très prometteur et titulaire aux Chiefs mais totalement inexpérimenté au niveau international (4 sélections). Auteur de performances en dent de scie cette saison, Weepu n'a pas vraiment convaincu son sélectionneur lors de ses dernières sorties. Si l'hygiène de vie du joueur, un temps pointé du doigt, ne semble pas être la raison de ce désistement, c'est plutôt l'incapacité du demi de mêlée à élever sa cadence de jeu qui pose problème.

Le joueur, silencieux jusque là, s'est pourtant épanché dans la presse sudiste ce mardi, se déclarant "un peu déçu de ne pas participer au Four-Nations."

Une impression de déjà vu

Surtout que l'homme aux 71 sélections en équipe nationale n'avait pas relâché la pression pendant les vacances. "J'ai travaillé vraiment très dur depuis la fin de la saison. Je pense que j'aurais pu effectuer de très bons matchs. Les meilleurs depuis bien longtemps avec les Blacks." Titulaire à quinze reprises cette année avec les Blues, Weepu paye surtout son manque de régularité au haut niveau. Sa carrière internationale est-elle pour autant brisée ? La réponse est non, si l'on se fie au joueur. "Je peux encore donner beaucoup. Il faut juste que je travaille avec les bonnes personnes, que j'ai une équipe qui me corresponde à mes côtés. Je dois me fixer des objectifs bien précis pour toucher au but."

Coupé dans son élan, le All Black doit avoir une légère impression de déjà vu. En 2007, il avait ainsi été absent de la Coupe du monde avant d'être érigé en héros lors du sacre de la Nouvelle-Zélande quatre ans plus tard. Qui sait, peut-être que ce nouvel échec permettra à Piri Weepu de rebondir. En 2015, le demi de mêlée polyvalent aura 32 ans. Pour un dernier baroud d'honneur ?

Four-Nations, Nouvelle-Zélande - Piri Weepu, le All Black listé - Rugby - Four-Nations

 

 - Midi Olympique
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |