patrick lambie sharks 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Four-Nations

Boks : Lambie, le coup de poker

Boks : Lambie, le coup de poker

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 28/07/2011 à 15:07 -
Par Rugbyrama - Le 28/07/2011 à 15:07
L'entraîneur de l'Afrique du Sud Peter de Villiers a procédé à quatre changements dans son XV de départ pour affronter la Nouvelle-Zélande ce samedi à Wellington lors de la 2e journée des Tri-Nations. A l'arrière, le jeune Patrick Lambie remplace Gio Aplon, blessé. Et il sera très attendu.

Déjà privée de 21 éléments officiellement blessés, l'Afrique du Sud doit composer avec deux nouveaux blessés. Elle devra notamment se passer du deuxième ligne Flip van der Merwe (blessé aux côtes) et de l'arrière Gio Aplon (touché au dos et à une épaule). Au-delà des blessures, Peter de Villiers, le sélectionneur des Boks, a fait ses choix. En troisième ligne, Jean Deysel honorera sa première titularisation. Danie Rossouw glisse au poste de numéro huit, tandis qu'au centre, Adi Jacobs sera titulaire aux dépens de Wynand Olivier.

Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, l'absence de van der Merwe permettra à Gerhard Mostert, la nouvelle recrue du Stade Français, d'effectuer ses débuts internationaux contre les All Blacks. Surtout, à l'arrière, c'est le jeune Patrick Lambie (5 sélections) qui fera son apparition à un poste qu'il n'a jamais occupé avec l'équipe nationale. Du haut de ses 20 ans, il semble en tout cas plus à même de tenir la baraque qu'Aplon, dont les carences défensives et le manque de densité physique ont été criantes contre les Australiens la semaine dernière. Plutôt petit (1,77m) mais gaillard (92 kg), Lambie dispose d'un profil beaucoup plus athlétique qu'Aplon (1,75m, 70 kg).

"Le futur du rugby sud-africain"

Le replacement à l'arrière du joueur des Sharks suscite en tout cas beaucoup d'espoir pour le sélectionneur sud-africain Peter de Villiers. "Patrick a l'occasion de nous montrer tout son talent. Je suis excité à l'idée de le voir jouer pas seulement parce qu'il a du talent, mais surtout car il est le futur du rugby sud-africain." L'entraîneur des lignes arrières des Boks, Dick Muir, ne tarissait pas non plus d'éloges à propos du futur prodige. "Il possède toutes les qualités pour devenir un joueur de classe mondiale". Rien que ça... Il devra en tout cas répondre présent et surtout être capable d'assurer la couverture du fond du terrain, tache périlleuse s'il en est, surtout lorsque l'ouvreur adverse n'est autre qu'un certain Dan Carter.

Une bête n'est jamais plus dangereuse que quand elle est blessée, paraît-il. Les Sud-Africains auront à coeur de réagir, après avoir encaissé 39 points contre les Australiens en ouverture du Tri-Nations. Pour rivaliser avec les Blacks, ce samedi à Welligton, les Springboks devront s'inspirer du dernier quart d'heure produit contre les Wallabies. Un dernier quart d'heure salutaire, lors duquel ils avaient su mettre leur jeu enfin en place.*

Composition de l'équipe d'Afrique du Sud: Lambie - Basson, Jacobs, de Jongh, Mvovo - (o) M. Steyn, (m) Pienaar - Deysel, Rossouw, Stegmann - Heargraves, Mostert - Kruger, Smit (cap.), Greyling

Remplaçants: Ralepelle, van der Linde, Kankowski, Johnson, McLeod, Olivier, Ndungane