AFP

Toulon-Bath - Oubliez sa baisse de "libido rugbystique", on a retrouvé le bouillant Boudjellal

Oubliez sa baisse de "libido rugbystique", on a retrouvé le bouillant Boudjellal !

Mis à jourLe 11/01/2016 à 09:59

Publiéle 11/01/2016 à 09:45

Mis à jourLe 11/01/2016 à 09:59

Publiéle 11/01/2016 à 09:45

CHAMPIONS CUP - S'il confessait, dans la semaine ne plus vibrer pour le rugby, Mourad Boudjellal a vécu la victoire face à Bath avec beaucoup d'intensité. Passé par la zone d'interview du stade Mayol, le président du RCT est revenu sur cette rencontre. Et a encore sorti les flingues...

Au terme de ce match serré, Toulon a encore les cartes en main pour la qualification. Vous croyez de nouveau aux quarts de finale ?

Mourad BOUDJELLAL: Aujourd'hui, il y a avait deux potentiels vainqueurs de la Coupe d'Europe sur la pelouse. Il y en aura un troisième la semaine prochaine. On a une poule pas comme les autres. Je pense que les phases finales seront moins difficiles que la qualification pour y aller. On joue une coupe d''Europe à l'envers. On gagne de trois points et on en prend quatre au classement alors que l'on a mené trois minutes au score dans cette rencontre. Mais c'étaient les bonnes. Maintenant, il faut gagner les Wasps et aller s'imposer à Bath. Après les douze travaux d'Hercule, il y a les cinq du RCT. Ce match nous permet de rester en vie.

Vous évoquiez dans la semaine votre baisse d'envie. Ce genre de match doit vous redonner l'envie ?

Le président de Toulon, Mourad Boudjellal - 6 septembre 2015
Le président de Toulon, Mourad Boudjellal - 6 septembre 2015 - Icon Sport
" Il y a une équipe qui n'a pas arrêté de taper sur Toulon et j'ai vu que lorsqu'elle nous reçoit, il faut acheter deux places pour la Challenge Cup pour voir jouer Toulon. A part ça, Toulon c'est le diable"

Ce soir vous perdez encore des joueurs sur blessure (Lobbe, O'Connor, Suta). Cela commence à faire beaucoup...

M.B: On veut sortir de cette poule. Et on sait qu'en avril, avec un peu de chance, on aura récupéré toutes nos forces et ce ne sera pas la même musique. Pour l'instant, notre buteur n'est pas là, notre leader de touche non plus, notre 10 est absent également. Ça fait beaucoup. Je ne connais pas grand chose au rugby, mais ça fait tout de même toute une épine dorsale d'une équipe. On a aussi Manoa, Tao, Pélissié, D. Armitage absents... Quand on a autant de mauvaises nouvelles c'est désespérant.

Dans la semaine vous aviez évoqué faire la saison de trop...

M.B: On été accusé de dopage en début de saison et aucun club n'a levé la main pour dire "ce n'est pas vrai car on connait bien le milieu du rugby et Toulon, ce n'est pas possible". On n'a été défendu par personne. Bon ce dossier a été balayé car vide. Mais après, on nous parle du Salary Cap... On ne parle que de nous ! On va gagner à Clermont et ce qui sort c'est le salary cap... Alors que quand le Racing va gagner à Clermont, personne ne parle de cela. Il n'y a pas un mec dans le rugby français qui, lorsqu'il est interrogé, ne parle pas du RCT. Tout le monde donne son avis ! Que les autres s'occupent d'eux ! Vous dites du mal du RCT, très bien, mais gardez les mêmes prix de billetterie que tout au long de l'année, ne délocalisez pas, car on est des tricheurs, ne soyez pas des receleurs ! Pour les droits TV c'est la même chose, ils ont augmenté grâce au RCT, ne prenez pas cet argent, c'est celui des tricheurs. Il y a une équipe qui n'a pas arrêté de taper sur Toulon et j'ai vu que lorsqu'elle nous reçoit, il faut acheter deux places pour la Challenge Cup pour voir jouer Toulon. A part ça, Toulon c'est le diable. Soyez en accord avec vous mêmes !

Mourad Boudjellal (Toulon)
Mourad Boudjellal (Toulon) - Icon Sport
" Fred nous sauve la deuxième mi-temps"

Un mot sur le retour de Fred Michalak qui passe cette pénalité synonyme de victoire...

M.B: Fred nous sauve la deuxième mi-temps. Ça doit lui faire bizarre, car la dernière fois qu'il a joué, il en a pris 60. Il n'avait pas gagné un match depuis plusieurs mois. Beaucoup disaient qu'il était cuit, mais il a donné la réponse sur le terrain. Il nous a bien aidé à gagner ce match, ça fait plaisir car c'est un gentil garçon, puis il met la pénalité de la gagne, il fallait le faire. Je me dis qu'il risque de jouer la semaine prochaine. Si Fred revient à son niveau, il y aura des présidents de club intéressés ? Quand il est à son niveau il peut être énorme. On va voir. On se débrouillera, puis s'il faut tricher un peu plus sur le salary cap...

0 commentaire
Vous lisez :