Guy Novès lors de l'annonce du groupe pour le Tournoi des 6 nations avec Yannick Bru (gauche) et Jeff Dubois (droite) - Icon Sport
6 Nations

XV de France - Guy Novès: "Qui je vais installer à la charnière ? Jeff, tu le sais ? "

Novès: "Qui je vais installer à la charnière ? Jeff, tu le sais ? "
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/01/2016 à 10:01 - Publié le 20/01/2016 à 09:19
Par Vincent Péré-Lahaille - Le 20/01/2016 à 10:01

TOURNOI DES 6 NATIONS - A trois semaines du début de la compétition, la charnière du XV de France reste un mystère. Comme ses prédécesseurs, Guy Novès semble s’aventurer vers un chantier délicat…

"Qui je vais installer où ? Ah, à la charnière… Jeff (Dubois), tu le sais ? (sourire)" Bon, il n’aura pas fallu attendre la fin des 49 minutes de la conférence de presse de Guy Novès pour comprendre que le sélectionneur est encore dans le flou par rapport au choix de sa charnière. Dans dix-huit jours, l’entraîneur des Bleus devra pourtant lancer sa première charnière, face à l’Italie, en ouverture du Tournoi des 6 Nations.

Et la problématique de l’association 9/10 semble toujours aussi complexe. "On a tendance à dire que ce sont les joueurs de la charnière qui ont les clés du camion, qui accélèrent le jeu ou le ralentissent. Mais ce qu’on aimerait, c’est travailler avec les joueurs dans la continuité", a souligné l’ancien manager général du Stade toulousain. "On ne peut pas mettre des joueurs en place et puis les effacer rapidement parce que c’est facile quand on est sélectionneur de ne pas être satisfait. Je ne pense pas que ce soit un chantier plus important que les autres".

François Trinh-Duc (XV de France) - 13 août 2015
François Trinh-Duc (XV de France) - 13 août 2015 - AFP
" Avec la blessure de Trin-Duc, on se devait d'intégrer un troisième demi d'ouverture à notre projet (Novès)"

Seize sous Marc Lièvremont, dix-sept sous Philippe Saint-André… Guy Novès essorera-t-il autant de charnières que ses deux prédécesseurs ? Pour l’heure, le nouveau patron des Bleus semble partager un point commun avec les deux anciens entraîneurs tricolores : le tâtonnement pour désigner deux noms incontournables, deux patrons de la stratégie et de la mise en place du projet de jeu. Et bien malin qui saurait à ce jour pointer les futurs lauréats aux postes de demi de mêlée et demi d’ouverture.

"Avec la blessure (épaule) de François Trinh-Duc, on se devrait d’intégrer un troisième demi d’ouverture à notre projet", a expliqué Guy Novès. "Jean-Marc Doussain (qui évoluera exclusivement à l’ouverture, ndlr) est un garçon typiquement différent de Camille (Lopez) mais qui semble pouvoir nous apporter une corde supplémentaire à notre arc et notre projet. Il a fait récemment de très bonnes performances avec le Stade toulousain. Presque sans s’en rendre compte, il a gagné une place sur ce stage. C’est un joueur jeune qui peut avoir un certain avenir".

Jean-Marc Doussain - XV de france - 24 septembre 2013
Jean-Marc Doussain - XV de france - 24 septembre 2013 - Icon Sport
" Doussain est irréprochable dans son investissement. Dans le secteur défensif, c’est un roc (Novès)"

Parmi les cinq joueurs de la charnière convoqués pour le stage du 25 au 27 janvier, Morgan Parra (27 ans, 66 sélections), mais aussi Maxime Machenaud (27 ans, 18 sélections), font figure de vieux sages aux côtés de Sébastien Bézy (24 ans, 0 sélection), Jean-Marc Doussain (24 ans, 10 sélections) et Jules Plisson (25 ans, 6 sélections). Si l’expérience de Morgan Parra est incomparable et que Maxime Machenaud a retrouvé son meilleur niveau, Guy Novès leur préférera-t-il Sébastien Bézy qui multiplie les prestations de haut vol depuis 18 mois pour l’associer à son coéquipier du Stade toulousain Jean-Marc Doussain ?

"L’assurance tout risque avec Jean-Marc, c’est que c’est un garçon très respectueux, adorable, merveilleux dans la vie du groupe", insiste Novès presque admiratif. "Sur le terrain, il est irréprochable dans son investissement. Dans le secteur défensif, c’est un roc. Ceux qui veulent venir jouer sur lui, souvent s’y brisent. Est-ce qu’il va jouer avec "Seb" Bézy ou est-ce que "Seb" Bézy va jouer ? Vous le saurez plus tard…" Le jeudi 4 février, jour de l'annonce de la compo pour affronter l'Italie.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×