Virimi Vakatawa, l'ailier du XV de France - Icon Sport
6 Nations

Tournoi des 6 nations - XV de France: Virimi Vakatawa, "pas un pari mais un choix" de Novès

Vakatawa, "pas un pari mais un choix" de Novès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 04/02/2016 à 18:47 - Publié le 04/02/2016 à 18:15
Par Anthony Tallieu - Le 04/02/2016 à 18:47

TOURNOI DES 6 NATIONS - Guy Novès a décidé de titulariser Virimi Vakatawa pour son premier match à la tête du XV de France, samedi contre l'Italie. Une promotion incroyable, presque surprenante pour un joueur qui évolue à VII depuis deux ans maintenant, mais un choix assumé du sélectionneur des Bleus.

Assurément l'ébauche d'un tube. L'Angleterre a eu Sam Burgess, treiziste converti à XV l'espace d'une saison pour disputer la Coupe du monde. La France a aujourd'hui Virimi Vakatawa, star du rugby à 7, à coup sûr une des attractions des prochains Jeux Olympiques, qui va connaître son premier Tournoi des 6 Nations...deux ans et un mois après avoir disputé son dernier match à XV avec le Racing, contre les Harlequins. Celui qui était déjà la grande surprise de Guy Novès lorsque ce dernier a communiqué la liste des 31 joueurs retenus pour le troisième stage de l'année à Marcoussis démarrera contre l'Italie.

Maxime Mermoz (gauche) et Virimi Vakatawa à Marcoussis
Maxime Mermoz (gauche) et Virimi Vakatawa à Marcoussis - Icon Sport

Un gage énorme de confiance, certes dû en partie à plusieurs forfaits (Huget, Fofana, Fall, Grosso) mais pas que: "Il s'inscrit dans un projet de jeu qui nous plaît", explique le sélectionneur national. "Nous aimons sa disponibilité dans le jeu, sa capacité à s'exprimer dans les espaces, notamment au rugby à 7 et le fait qu'il soit plus à l'aise en portant le ballon qu'en courant derrière. Tout ça fait qu'il a le profil de joueur que l'on a choisi".

Guirado: "On va l'encadrer pour que l'équipe soit la meilleure possible"

La chance de Vakatawa : revenir à rugby à XV contre, de loin, la plus faible équipe de la compétition. Pas sûr qu'au Stade de France, samedi, son vis-à-vis Leonardo Sarto reçoive des ballons d'attaque intéressants à foison. Le risque d'un naufrage est donc limité: "Des garanties, je n'en ai pour aucun joueur", tempère Novès. "Pour Virimi, ce n'est pas un pari, c'est un choix. Compte tenu des circonstances et de son potentiel, peut-être d'avenir, on préfère le voir dans des conditions réelles plutôt que de croire en lui et d'espérer sans jamais lui donner sa chance. On est bien conscient qu'il a, comme tous d'ailleurs, un certain nombre de lacunes. Il ne maîtrise pas son poste parfaitement mais plus tôt on le mettra, le mieux ce sera".

Virimi Vakatawa (France 7) - 12 décembre 2015
Virimi Vakatawa (France 7) - 12 décembre 2015 - AFP

En bon capitaine, Guilhem Guirado tient à (nous) rassurer sur son nouveau partenaire: "On sait qu'il est plus que doué. Il brille à 7 mais il a aussi une expérience du XV. Il n'était pas en difficulté lorsqu'il jouait avec le Racing, il se mettait au contraire en valeur. On va l'encadrer pour que l'équipe soit la meilleure possible" . L'ancien Racingman s'est dit "prêt pour (ce) grand défi", celui de donner envie de le revoir sous le maillot du XV de France.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×