Teddy Thomas va de nouveau être titulaire avec le XV de France contre l'Irlande - AFP
6 Nations

Tournoi des 6 nations - XV de France: Teddy Thomas, ce talent relancé par Guy Novès

Thomas, ce talent relancé par Novès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/02/2016 à 16:24 - Publié le 11/02/2016 à 16:23
Par Vincent Péré-Lahaille - Le 11/02/2016 à 16:24

TOURNOI DES 6 NATIONS - Non retenu par Philippe Saint-André lors de la dernière Coupe du monde, Teddy Thomas effectuera son grand retour comme titulaire du XV de France samedi (15h25) contre l’Irlande. Sanctionné par l’ancien staff pour son manque de discipline, le trois-quarts aile du Racing 92 semble aujourd’hui bénéficier de la confiance de Guy Novès. Focus.

Une heure de jeu contre Oyonnax (le 30 janvier dernier lors de la 14e journée de Top 14) et quelques oppositions au CNR de Linas-Marcoussis auront donc suffi à le relancer ! Teddy Thomas (22 ans, 185cm, 96 kg, 4 sél.) est bien de retour. Presqu’un an jour pour jour après sa dernière apparition sous le maillot tricolore (le 14 février 2015 contre l’Irlande, NDLR), le trois-quarts aile du Racing 92 retrouvera samedi une place de titulaire face aux hommes de Joe Schmidt. Un choix qui pourrait susciter quelques réserves compte-tenu du faible temps de jeu de l’ancien Biarrot éloigné des terrains pendant huit mois.

Mais pour Guy Novès, la sélection du Racingman s’est imposée comme une évidence. "On avait envie de voir un ailier pur", explique le sélectionneur. "On voulait aussi lui montrer qu’il peut faire partie de l’aventure et lui tendre la main. Il a tout l’avenir devant lui. C’est à lui de choisir son destin tout en sachant qu’il manque un peu de compétition. Il faudra peut-être être indulgent. Ce garçon a devant lui quatre ans s’il veut devenir un joueur de très haut niveau. C’est à lui de démontrer tout le potentiel qu’il a, au moins mentalement. On verra dans la durée si on peut compter sur lui".

Teddy Thomas à Marcoussis lors d'un rassemblement du XV de France
Teddy Thomas à Marcoussis lors d'un rassemblement du XV de France - Icon Sport
" Teddy a tout l’avenir devant lui. Mais c’est à lui de choisir son destin… (Novès) "

Auteur d’un triplé pour sa première sélection face aux Fidji puis d’un exploit mémorable contre l’Australie en novembre 2014, Teddy Thomas s’annonçait comme le grand ailier français de demain. "Je suis un ancien ailier, tu demandes à un ailier de marquer des essais, il en marque quatre en deux sélections", commentait Philippe Saint-André à l’époque. "Mais ne le brûlez pas ! Il a encore beaucoup de progrès à faire. Aujourd'hui, il a travaillé pour l'équipe et son talent lui a fait marquer un essai qui pour un ancien ailier, franchement… (admiratif): Chapeau bas ! C’est un peu notre Fidjien à nous".

Et en écoutant Guy Novès ce jeudi expliquer ce choix, la même admiration glissait entre les lignes. "Je n’ai pas encore assez de recul pour le juger mais pour avoir joué à ce poste, c’est certain qu’il a des qualités", confie Guy Novès. "Il a un certain talent. Après, toutes les qualités sont tributaires du mental, de sa volonté. J’attends Teddy là-dessus, qu’il montre qu’il est digne de porter ce maillot. Et je vous répondrai dans quelque temps s’il a la dimension mondiale".

La joie de Teddy Thomas après son essai - France Australie - 15 novembre 2014
La joie de Teddy Thomas après son essai - France Australie - 15 novembre 2014 - Icon Sport
" Je me moque totalement de ce qui s’est passé avant… Personne ne peut dire qu’il n’a pas été en retard une fois. Il faut être tolérant (Novès) "

Mais l’état de grâce de Teddy Thomas n’aura pas duré bien longtemps. Le 19 octobre 2014, un retard à une séance collective avait eu raison du trois-quarts aile alors écarté du groupe par Philippe Saint-André et sérieusement repris par Patrice Lagisquet. "J’ai demandé à Teddy d’être plus tourné vers ses coéquipiers, vers le collectif", insistait l’ancien entraîneur des arrières du XV de France. "Il ne peut pas être qu’un soliste. Il ne peut pas seulement toucher des ballons et se régaler".

Mais cette tâche d’indiscipline sur le CV de Teddy Thomas n’a visiblement pas marqué l’actuel sélectionneur. "Je me moque totalement de ce qui s’est passé avant", lance Guy Novès. "Pour moi, tous les joueurs sont partis sur la même ligne. Lui comme les autres. Personne ne peut dire qu’il n’a pas été en retard une fois à un tel endroit. Ça arrive à tout le monde. Je pense qu’il faut être un peu tolérant. Mais pour le moment, il a une attitude parfaite". Et la philosophie de jeu de Guy Novès pourrait complètement relancer ce talent encore fragile.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×