Icon Sport

6 NATIONS - Les notes de Ecosse-France (29-18) - Trinh-Duc et Slimani décevants, Guirado vaillant

Nos notes: Trinh-Duc, Flanquart et Slimani décevants, Guirado toujours vaillant

Mis à jourLe 14/03/2016 à 09:40

Publiéle 14/03/2016 à 09:20

Mis à jourLe 14/03/2016 à 09:40

Publiéle 14/03/2016 à 09:20

Article de Clément Mazella
Dans cet article

6 NATIONS - Revenu aux affaires, François Trinh-Duc n'a vraiment pas convaincu à l'ouverture du XV de France contre l'Ecosse. Les piliers Slimani et Poirot, mais aussi Camara et Flanquart, ont déçu. Machenaud, Guirado et Maestri s'en sont mieux sortis. Nos notes.

Scott Spedding : 5,5

On a aimé : La longueur de son jeu au pied et sa détermination pour relancer les rares ballons qu’il a touchés (1 franchissement et 2 défenseurs battus).

On n’a pas aimé : On ne l'a quasiment jamais vu s'intercaler dans la ligne d'attaque.

Notre avis : Sans grandes envolées mais sobre. A marqué des points par rapport à Médard.

Wesley Fofana : 4,5

On a aimé : Sa magnifique remise intérieur pour l’essai de Guirado

On n’a pas aimé : Ses deux turnovers concédés. Et puis il a totalement disparu de la circulation en seconde période. Trop court physiquement ?

Notre avis : On n’a pas senti qu’il était l’indispensable ailier que les Bleus attendaient.

Gaël Fickou : 5

On a aimé : Son punch en attaque : 1 essai, 1 franchissement et 3 défenseurs battus.

On n’a pas aimé : Son déchet en défense (3 plaquages ratés sur 6 tentés). Et sa passe interceptée (60e).

Notre avis : A encore besoin de s’affirmer.

Maxime Mermoz : 5

On a aimé : A compensé la fébrilité défensive de Fickou avec un magnifique 11/11 en défense (meilleur total tricolore).

On n’a pas aimé : Sa discrétion offensive avec seulement 5 courses ballon en mains. Et cet en-avant grossier alors qu’il y avait un gros surnombre (23e).

Notre avis : Il n’a pas démérité. Et devrait être revu contre les Anglais.

Virimi Vakatawa : 4,5

On a aimé : Offensivement, il est toujours aussi dangereux. Et c’est l’un des rares attaquants français qui fait jouer derrière lui (3 offloads).

On n’a pas aimé : Son positionnement encore très étrange sur certaines phases de jeu. Et puis il rate totalement son plaquage sur l’essai de Taylor.

Notre avis : Le soufflé Vakatawa semble (déjà) être retombé...

François Trinh-Duc : 3,5

On a aimé : Son 8/9 en défense.

On n’a pas aimé : Beaucoup trop de choses : 0/2 au pied, raffûté par Taylor (32e), un jeu au pied défaillant (un premier dégagement catastrophique dans l’axe) et rarement le bon choix sur ses prises de balle.

Notre avis : Il n’a pas saisi la chance qui lui a été donnée.

Maxime Machenaud : 5,5

On a aimé : Son énergie débordante. 13 courses ( !), 1 ballon récupéré, 2 franchissements et 2 défenseurs battus. Et puis, il a pris avec réussite la suite de Trinh-Duc au pied (3/3).

On n’a pas aimé : Il a eu tendance à trop vouloir jouer tout seul.

Notre avis : Le Racingman s’impose petit à petit.

Damien Chouly : 4,5

On a aimé : Son efficacité en défense (9/9) et sa disponibilité en touche (6 prises de balle).

On n’a pas aimé : C’est toujours pareil avec son manque de puissance (18 mètres parcourus ballon en mains). C’est trop peu pour un n°8 sur le plan international. Et puis un en-avant (73e) et un duel aérien perdu (76e).

Notre avis : Il est intéressant dans ce qu’on lui demande de faire. Mais on attend autre chose d’un numéro 8.

Yacouba Camara : 4

On a aimé : Son 6/6 en défense.

On n’a pas aimé : Sa transparence dans le jeu courant. Alors que c’est lui qui doit faire le lien entre avants et trois-quarts.

Notre avis : Clairement trop tendre pour le niveau international.

Wenceslas Lauret : 4,5

On a aimé : Son ballon gratté au sol et son envie de plaquer à tour de bras.

On n’a pas aimé : Son absence en attaque (3 mètres gagnés en 3 courses !). Et un impact physique limité. D'entrée, il se fait aussi lobber sur le coup d'envoi.

Notre avis : Il se bat avec ses moyens mais ne sort que trop peu du lot.

Yoann Maestri : 5,5

On a aimé : La piqûre de Novès lui a fait du bien car il a retrouvé ses vertus guerrières. Disponible dans le jeu courant (8 courses ballon en mains) et collectif (6 passes). 3 balles captées en touche et une volée sur lancer adverse. Et 8/9 en défense.

On n’a pas aimé : Sa pénalité bête (12e) et sa mésentente avec Flanquart sur une charge.

Notre avis : Un bien meilleur visage. Et on a apprécié...

Yoann Maestri (XV de France) face à l'Ecosse - 13 mars 2016
Yoann Maestri (XV de France) face à l'Ecosse - 13 mars 2016 - Icon Sport

Alexandre Flanquart : 4

On a aimé : Ses 4 prises de balle en touche et sa défense intéressante (8/9).

On n’a pas aimé : Deux ballons perdus. En attaque, il ne s’est quasiment jamais proposé (1 course).

Notre avis : Décevant. Semble avoir besoin d’un second souffle.

Rabah Slimani : 4

On a aimé : Sa détermination dans les rucks.

On n’a pas aimé : La manière dont il a été pris par la première ligne écossaise. La mêlée, c’est son point fort. Et il doit faire mieux...

Notre avis : On attend clairement autre chose.

Guilhem Guirado : 6

On a aimé : Sa présence déterminante sur l’essai qu’il marque, sa justesse en touche et sa combativité. C’est le principal atout des Bleus actuellement.

On n’a pas aimé : Ses difficultés en mêlée, comme l’ensemble de la première ligne. Et un peu moins frais au retour des vestiaires.

Notre avis : Encore un bon match pour le capitaine français.

Jefferson Poirot : 4,5

On a aimé : Sa pénalité récupérée sur jeu au sol (8e) et son rendement défensif (5/6).

On n’a pas aimé : Ses grosses difficultés en mêlée (2 fois pénalisé). Et pénalisé en tout 3 fois dans le match...

Notre avis : Trop indiscipliné et friable en mêlée. Dommage.

0 commentaire
Vous lisez :