Icon Sport

6 NATIONS - Les duels dde France-Italie: Plisson et Canna devront gérer la pression

Les duels du match: Plisson et Canna devront gérer la pression

Le 05/02/2016 à 19:22

6 NATIONS 2016 - Pour la première rencontre de l'ère Novès, les duels ne manqueront pas avec notamment la présence de deux joueurs inexpérimentés au poste pourtant si stratégique de n°10. Chouly et Zanni ont des revanches à prendre alors que Fickou et Campagnaro devront servir de guide.

Chouly-Zanni : pointés du doigt et revanchards

Ces derniers temps, le nom de Damien Chouly revient régulièrement sur le devant de la scène. Mais pas forcément pour parler en bien du Clermontois. Placé un temps en n°8 sous les ordres de PSA, son manque de puissance avait été pointé du doigt. Décalé sur un flanc aux dépens de Bernard "la pile Duracell" Le Roux, ses prestations n’avaient jamais suscité les félicitations. Pourtant, Chouly est un indispensable. Sous Saint-André. Mais aussi pour Novès. Le "vétéran" du pack tricolore (il a à peine 30 ans !) doit apporter son expérience et sa science des airs. Et nul doute que l’Auvergnat aura à cœur de faire taire les critiques à son encontre. Tout comme Alessandro Zanni (32 ans ; 94 sélections). Très longtemps indiscutable et indiscuté aux côtés de Sergio Parisse, la valeureux troisième ligne a été remis en cause. Mais il est toujours là. Et ses qualités dans le combat donneront du fil à retordre aux Bleus.

Alessandro Zanni - France-Italie - 19 septembre 2015

Alessandro Zanni - France-Italie - 19 septembre 2015Icon Sport

Plisson-Canna : la pression sur leurs épaules

Sous courant alternatif avec son club du Stade français, Jules Plisson jouit d’une grosse côte auprès du nouveau staff des Bleus. Créateur et porté sur l’attaque, son profil plait beaucoup à Novès et consorts qui veulent lui donner - ainsi qu’à François Trinh-Duc, absent après une blessure à un tibia - une confiance totale. A lui de saisir la balle au bond. Et surtout de montrer qu’il a toutes les qualités pour s’imposer. Il sera bien encadré par Sébastien Bézy (qu’il a connu en jeune) et Jonathan Danty (son coéquipier de club) et aura pour principale mission de s’enlever toute forme de pression. Constat similaire pour son vis-à-vis, Carlo Canna, qui sera titulaire pour la première fois (en 8 sélections) au sein de la Squadra Azzurra. Un 10 qui aime attaquer - son idole n’est autre que l’Australien Stephen Larkham - et rêve de s’imposer à un poste où les Italiens ont bien du mal à installer quelqu’un.

Jules Plisson (XV de France) - mars 2015

Jules Plisson (XV de France) - mars 2015Icon Sport

Fickou-Campagnaro : les phares de la ligne d’attaque

Avec seulement 15 sélections, Gaël Fickou fait partie des plus expérimentés de la ligne d’attaque du XV de France (seul Médard le dépasse avec 41). Et c’est un nouveau rôle qu’il va devoir assumer à seulement 21 ans : servir de guide aux Vakatawa, Danty ou Bonneval. Lui, souvent couvé, aura pour but d’impulser l’élan offensif prôné par Guy Novès et son staff. Son talent est immense : désormais, il doit prendre une autre dimension. Les Italiens espèrent aussi la même chose de Michele Campagnaro. En 2014, la Squadra avait rêvé d’avoir trouvé sa nouvelle pépite. En 2 ans, le joueur d’Exeter n’a pas forcément confirmé ses fulgurances, il est vrai freiné par une grave blessure à un genou. Au Mondial, il était apparu emprunté. Face à Fickou et Danty, il devra retrouver son niveau de jeu pour redevenir le détonateur qu’il fut en 2014.

Campagnaro - Italie - 1 février 2014

Campagnaro - Italie - 1 février 2014Rugbyrama

0
0