AFP

XV de France - Son groupe pour le Tournoi des Six Nations, Guy Novès semble déjà le tenir

Son groupe pour le Tournoi, Novès semble déjà le tenir

Le 09/01/2016 à 15:19

En effectuant seulement trois retouches à son groupe initial de 30 joueurs alors qu'il aurait pu convoquer encore d'autres éléments, Guy Novès semble avoir déjà en tête sa base de travail pour préparer le prochain Tournoi des Six Nations. En deux listes, le nouveau sélectionneur tricolore a lancé un message à ses 33 Bleus: il compte sur eux pour la première échéance de son mandat.

Le 6 février prochain, à 15h25 au Stade de France face à l'Italie, l'ère Novès va débuter. Et pour le premier rendez-vous de son mandat qui l'amènera jusqu'au Mondial 2019, l'ancien manager du Stade toulousain semble compter sur un groupe plutôt restreint. Après une première liste de 30 joueurs qui a consacré les Bézy, Camara, Danty, Jedrasiak ou Poirot et écarté les Nyanga, Ouedraogo, Kockott, Tillous-Borde, Talès, Bastareaud, Dulin, Guitoune ou Nakaitaci, le nouveau patron des Bleus n'a, pour sa deuxième liste, pas fait de grande révolution.

Alors qu'il aurait très bien pu renouveler son groupe dans de plus grandes largeurs, Novès n'a effectué ce mercredi que trois changements par rapport à sa première liste, en convoquant Chat, Pelo et Gourdon. Si l'on doit en tirer un premier constat, on serait bien tenter d'avancer qu'il tient déjà son groupe. Avec deux listes en huit jours, on aurait pu légitimement s'attendre à une groupe France plus élargi. En convoquant "seulement" 33 joueurs, Guy Novès semble leur accorder toute sa confiance pour le Tournoi des Six Nations, si important pour le rugby français après la débâcle de la Coupe du monde.

La toute confiance du nouveau patron

Le constat est surtout frappant au niveau des trois-quarts. Aucun changement à signaler derrière entre les deux groupes de Novès. Les 14 éléments convoqués pour les deux premiers rassemblements des Bleus partent donc forcément avec une longueur d'avance pour espérer figurer dans le premier XV composé par leur nouveau sélectionneur. Certains profitent peut-être des blessures actuelles de Huget ou Grosso. D'autres, oubliés de PSA, font leur retour (Trinh-Duc, Fall, Machenaud, Médard). Les absents, comme Dulin, Guitoune, Bastareaud, Mermoz, Chavancy ou Lopez, peuvent eux clairement nourrir de gros regrets et d'ores et déjà se dire qu'ils ne font peut-être pas partie des plans du nouveau staff, plus porté vers l'offensive que le précédent.

Guy Novès, le nouveau sélectionneur du XV de France

Guy Novès, le nouveau sélectionneur du XV de FranceAFP

Devant, on sent par contre que Novès cherche des solutions. Les trois changements effectués entre les deux listes se situent tous au niveau du paquet d'avants. En première ligne, il faut gérer l'après Szarzewski et Mas. Au poste de pilier, le plus dépourvu du rugby héxagonal, il a donc décidé d'innover avec les sélections de Poirot et Pelo. Les deux plus grandes surprises des premiers pas de Novès à la tête des Bleus. La convocation de Chat, toujours en première ligne, va dans le même sens. Un pack où les jeunes Camara et Jedrasiak remplacent les désormais retraités Dusautoir et Papé, anciens capitaine et vice-capitaine du XV de France.

Ces premières impressions sur les intentions de Novès, elle seront bien sûr à confirmer. Et ce très rapidement puisque le sélectionneur français dévoilera le 19 janvier sa liste définitive des 30 joueurs retenus pour le Tournoi des Six Nations. On l'attend déjà avec impatience.

Les 33 joueurs appelés par Guy Novès en deux listes:

Piliers: Ben Arous, Poirot, Pelo, Atonio, Slimani.

Talonneurs: Guirado (cap), Kayser, Chat.

Deuxième ligne: Maestri, Flanquart, Vahaamahina, Jedrasiak.

Troisième ligne: Le Roux, Chouly, Lauret, Camara, Goujon, Gourdon, Picamoles.

Demis de mêlée: Parra, Machenaud, Bézy.

Demis d'ouvertures: Trinh-Duc, Plisson.

Centres: Dumoulin, Fofana, Lamerat, Fickou, Danty.

Ailiers-arrières: Bonneval, Fall, Médard, Spedding.

0
0