Icon Sport

Tournoi des 6 nations - Pascal Papé espérait de la clémence, il n'en a pas eu

Papé espérait de la clémence, il n'en a pas eu

Mis à jourLe 03/03/2015 à 19:15

Publiéle 03/03/2015 à 18:50

Mis à jourLe 03/03/2015 à 19:15

Publiéle 03/03/2015 à 18:50

Article de Clément Mazella

La Commission d'appel du Tournoi des 6 nations a rejeté la requête de Pascal Papé: celui-ci restera suspendu dix semaines pour son coup de genou sur Jamie Heaslip. Il ne refoulera pas les terrains avant le 18 mai prochain.

Son coup de genou sur Jamie Heaslip (victime de trois fractures au niveau des vertèbres), Pascal Papé va le regretter longtemps. Ne cessant de clamer haut et fort que ce geste était "un accident" et qu'il n'avait aucune "intention de faire mal", le deuxième ligne du XV de France espérait de la clémence après avoir été suspendu dans un premier temps pour dix semaines. La Commission d'Appel du Tournoi des 6 nations n'a pas été dans son sens et a rejeté ce mardi son appel. Le Parisien manquera donc la fin du Tournoi des 6 nations 2015 et ne pourra pas refouler les terrains avant le 18 mai prochain.

Il manquera sept journées de Top 14

Une mauvaise nouvelle pour le joueur qui a probablement joué à Dublin le dernier match de sa carrière dans le cadre du Tournoi. Papé (34 ans, 59 sélections) va également manquer des échéances importantes avec son club, le Stade français, puisque ce n'est pas moins de sept matchs de championnat qu'il va manquer. Au mieux, il rejouera... pour la 26e et dernière journée de la phase régulière du Top 14. A noter que la Commission d'Appel n'a pas souhaité accabler Papé en n'aggravant pas sa suspension.

0 commentaire
Vous lisez :