AFP

Tournoi des 6 Nations - France U20: Montauban, Retallick, aérien... voici Florian Verhaeghe

Montauban, Retallick, champion d’Europe, aérien… voici Florian Verhaeghe

Mis à jourLe 16/03/2016 à 11:22

Publiéle 16/03/2016 à 11:22

Mis à jourLe 16/03/2016 à 11:22

Publiéle 16/03/2016 à 11:22

Article de Laurent GENIN

6 NATIONS - Alors que le Grand Chelem semble promis aux Gallois, les Bleuets vont tenter de conclure en beauté leur Tournoi contre les Anglais vendredi (18h45) à Pau. Pour ce faire, ils pourront compter sur leur tour de contrôle en deuxième ligne Florian Verhaeghe. Découverte de cet espoir du Stade toulousain, qui n’a pas encore fêté ses 19 ans.

Natif du Nord, des débuts dans le rugby à Montauban

Florian Verhaeghe est né dans le Nord. À 4 ans, il accompagne ses parents qui s’installent dans le Sud-Ouest. C’est dans cette région que le jeune garçon effectue ses premiers pas dans le rugby, du côté de Montauban. "J’ai commencé en poussins deuxième année, à l’âge de 10 ans", précise-t-il. Le point de départ d’une belle aventure. Participation aux sélections départementales, détections pour le Pôle Espoirs: "J’ai été pris à Jolimont", équipe de France moins de 16 ans, équipe de France moins de 18 ans. Grâce à son passage chez les U18, il intègre le Pôle France.

"Cette année, je suis le programme des moins de 20 avec trois semaines en club (au Stade toulousain en Espoirs, ndlr) et une semaine à Marcoussis", indique-t-il.

Florian Verhaeghe
Florian Verhaeghe - Icon Sport

Brodie Retallick, la référence

Lui-même deuxième ligne, Florian Verhaeghe apprécie beaucoup le champion du monde néo-zélandais, Brodie Retallick. La référence mondiale à ce poste. "Il a été élu meilleur joueur du monde (en 2014). Il est vraiment très fort", admire le joueur toulousain.

Champion d’Europe U18: "Le plus beau titre jusqu’à présent"

Avec l’équipe de France moins de 18 ans, Florian Verhaeghe a décroché le titre européen le 4 avril 2015 en battant en finale la Géorgie (57-0) à Toulouse. "C’est le plus beau titre que j’ai eu jusqu’à présent. On a joué la finale au stade Ernest-Wallon. Tout le championnat d’Europe s’est déroulé dans la région, des amis et de la famille ont donc pu venir me voir. Ça a joué dans le fait que ce soit un très, très bon souvenir", confie-t-il.

Touche à tout

Dans ce Tournoi des 6 Nations avec les U20, Florian Verhaeghe a débuté les quatre premiers matches en tant que titulaire. Vendredi à Pau contre les Anglais, ce devrait être encore le cas. Prévu dans le XV de départ, il était malade mardi mais s’est voulu rassurant quant à sa participation à la rencontre. Auteur de trois essais dont un doublé face à l’Irlande, il s’illustre également dans le jeu aérien et se pose en véritable tour de contrôle en touche.

Florian Verhaeghe, un atout en touche
Florian Verhaeghe, un atout en touche - Icon Sport

"C’est un domaine que j’apprécie vraiment", explique Verhaeghe, 19 ans le mois prochain. Ses 2,02 m sont "un atout dans le jeu aérien". "Après, au niveau du poids, je suis au final assez léger. Je travaille intensivement parce que j’ai du mal à prendre des kilos". La balance oscille "entre 105 et 108 kg".

Les Anglais, nos meilleurs ennemis

Les Bleuets auront beaucoup de mal à remporter le Tournoi cette année. Cela ne dépend pas que d’eux. Si les Gallois, invaincus jusque-là et qui accueillent les modestes Italiens, l’emportent, probabilité très forte, une victoire tricolore contre les Anglais ne suffira pas. Mais un France-Angleterre reste un match à part et ce, quand bien même les sujets de sa Gracieuse majesté sont clairement en retrait avec une seule victoire dans ce 6 Nations.

"C’est toujours particulier comme match. Il n’y a pas besoin de chercher de motivation. Jouer contre les Anglais, ça suffit!", confirme Florian Verhaeghe. "On est un peu tous surpris (des résultats des Anglais), après on s’en méfie quand même. On ne les aime pas, ils ne nous aiment pas, donc ils sont capables de venir en France et de tout faire pour nous battre et ça, ça améliorerait leur bilan", met en garde le deuxième ligne.

Florian Verhaeghe au plaquage face à l'Ecosse - mars 2016
Florian Verhaeghe au plaquage face à l'Ecosse - mars 2016 - AFP

Avec les Bleuets, le jeune homme a pour objectifs "dans un premier temps de gagner contre les Anglais et faire le meilleur résultat possible à la Coupe du monde (en juin) si jamais on est pris". Et avec le Stade toulousain "d’essayer de faire quelques feuilles de match (avec les pros), pourquoi pas, la saison prochaine. Pour l’instant, je travaille pour pouvoir être le plus performant possible en Espoirs", termine Florian Verhaeghe. Le deuxième ligne prend étape par étape.

0 commentaire
Vous lisez :