Christian Califano - 16 mars 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

XV de France - Christian Califano: "On a un problème de fond en première ligne"

Califano: "On a un problème de fond en première ligne"

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/02/2014 à 18:40 -
Par Fabien Pomiès - Le 27/02/2014 à 18:40
Pour Christian Califano, ancien pilier du XV de France, la lourde défaite des Bleus au pays de Galles a mis en évidence un souci chez les piliers français.

Ancien pilier emblématique du Stade toulousain et du XV de France, Christian Califano (41 ans, 72 sélections) est revenu jeudi soir dans l'émission Moscato Show (RMC) sur la déroute des Bleus au pays de Galles lors de la troisième journée du Tournoi des 6 nations. Selon lui, le rugby français souffre aujourd'hui d’un problème de fond en première ligne, notamment. "C’est malheureux de voir qu’hormis Nicolas Mas, il n’y a que Rabah Slimani. Parce qu’après, il n’y a pas grand monde. On s’aperçoit que sur la feuille de match face au pays de Galles, on constitue une première ligne de deux pieds gauches avec Forestier et Debaty", a-t-il avancé.

Une pénurie chez les piliers ? Plutôt un souci concernant la politique des clubs français qui privilégient les joueurs étrangers à ces postes selon 'Cali': "On a un problème de fond. J’en ai marre qu’on n’ait pas de génération de bons joueurs à ces postes-là. Quand on regarde, il n’y a que des étrangers qui jouent aux postes clés. Notre priorité est l’équipe nationale, non ? Je pense qu’en France, on a du potentiel, mais il faut qu’ils trouvent leur place en club. C’est d’autant plus dommageable qu’avant, la France avait une très bonne première ligne", a-t-il glissé avec une pointe de nostalgie pour cette période où les Tricolores étaient craints de tous. 

" Je pense que cette équipe a besoin de se décrisper un peu, de retrouver son rugby"

S’il avoue avoir été "déçu de ce non-match face au pays de Galles, surtout pendant les 20 premières minutes où n’a pas su leur déclarer la guerre", le natif de Toulon reste optimiste pour la suite: "Tout n’est pas négatif, on a mis beaucoup d’intention face à l’Angleterre (26-24), mais après, il faut mettre les bons coups. J’ai déjà gagné des matches grâce à de la chance, à une pénalité du bout du monde. Moi je pense que cette équipe a besoin de se décrisper un peu, de retrouver son rugby. Maintenant, il faut le garder sur la régularité. C’est dommage parce qu’on a besoin de retrouver notre Équipe de France".

Avec les jeunes joueurs, il s’avère même compatissant, notamment concernant la charnière, souvent décriée ses dernières années quelque que soient les associations tentées par les sélectionneurs en place: "Aujourd’hui, on voudrait que chaque demi d’ouverture soit comme Carter. Or, Plisson a à peine deux sélections et il est là, le problème. C’est un poste clé, il faut du temps. Mais le problème va bien plus loin. On a des jeunes talentueux en France mais il faut les faire jouer".

" On a des jeunes talentueux en France mais il faut les faire jouer"

A l’image de Gonzalo Quesada pour qui les Bleus n'ont pas encore trouvé de leaders, Christian Califano a également fait ce constat: "Dans ce type de match, il faut se demander comment est-ce qu’on doit l’aborder ? Fait-on fait un rugby folklo ou rentre-t-on sur le terrain avec un casque à pointe pendant 20 minutes ? Or, on n’a fait ni l’un ni l’autre. On a parlé de leader, mais à un moment, il fallait que quelqu’un dise 'laissons les schémas tactiques de côté, on remet les casques à pointe et on remet les choses dans l’ordre'". Avant de conclure: "On a subi parce qu’on a manqué de combat. On est tombé sur une équipe qui était agressive et qui en voulait plus que nous".

Christian Califano - France Nouvelle Zélande - 2007
Christian Califano - France Nouvelle Zélande - 2007 - DPPI
 
 

commentaires


  • juju3370005/03/2014 17:19

    Je te rejoins à 100% sur la Ligue GB, on y va tout droit. Sans la coupe d'europe, tu gagnes 6 dates en poule, BINGO, tu es bien pour éviter les doublons... Je fais parti de ceux qui sont "contre" cette coupe d'europe car elle n 'a pas l'Aura de celle du foot et le Top 14 (actuel c-a-d avec ses stars) est déja un beau palmarès. Après, il faut résoudre ce problème de chocs biaisés en phase régulière qui nuit au RB, au diffuseur, aux spectateurs... Comment faire à part diminuer à 4 les qualifier pour lutter en phase finale ???!!!

  • juju3370005/03/2014 17:13

    Exact ;-) Il faut faire qqchose car cela devient ridicule

  • Davaite05/03/2014 10:33

    L'équipe n'est pas la bible, j'ai joué en tronche et à un bon niveau, ce que l'Equipe appelle tricher en déformant les propose de ces garçons, c'est la fraction de seconde d'anticipation qui te positionne avantageusement en mêlée sans te faire sanctionner. Je maintiens que Tournaire avait une tenue de mêlée exceptionnelle, même s'il manquait d'intelligence ensuite et que Califano un peu moins performant en mêlée était un grand joueur. nous n'avons pas l'équivalent actuellement avec Mas qui est en déclin et Slimiani qui est encore tendre, les autres j'en ne les cites pas, mais c'est vraiment des catégories en dessous.