Sexton - Irlande Italie - 8 mars 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Tournoi des 6 nations 2014, Irlande-Italie (46-7) - Les Irlandais s'offrent une finale à Paris

Les Irlandais s'offrent une finale à Paris

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/03/2014 à 17:43 -
Par Fabien Pomiès - Le 08/03/2014 à 17:43
Larges vainqueurs des Italiens à Dublin avec 7 essais (46-7), les Irlandais s'affichent comme grands favoris pour la victoire finale du Tournoi des 6 nations.

L’Irlande est candidate à la victoire dans le Tournoi 2014 et l’a montré avec autorité. Après sa victoire (46-7) contre l’Italie, samedi après-midi à Dublin, le XV du Trèfle est assuré de figurer dans le peloton de tête avant la dernière journée. Dans une rencontre très spectaculaire, les Irlandais ont fait parler leur talent offensif avec sept essais marqués. Deux ont été signés par Jonathan Sexton, titularisé malgré une blessure à un pouce et auteur de 17 points. L’Italie a longtemps été vaillante mais a ensuite explosé.

Ce 8 mars a été une grande journée pour Brian O’Driscoll, qui a connu une dernière remarquée à domicile dans le Tournoi, pour son 140e match international depuis 1999. Il a été auteur de deux passes décisives en première période, pour Jonathan Sexton (6e) et Andrew Trimble (38e). Une passe acrobatique de sa part a aussi été à l’origine du quatrième, signé Sexton (60e), juste avant de sortir dans une ambiance extraordinaire. Une ovation du public d’un Aviva Stadium en fusion a suivi chacune de ses apparitions sur les écrans géants et l’annonce de son trophée d’homme du match.

Un match énorme du Trèfle

Mais si sa performance individuelle a été mise en valeur, c’est surtout un collectif irlandais qui a imposé sa puissance et son allant. Toute la rencontre a été très spectaculaire avec beaucoup de jeu, des enchaînements de passes, des turnovers suivis de relances systématiques. Et même des pénaltouches plutôt que des points pris au pied. Le XV du Trèfle a aussi été dominateur en conquête face à une grosse défense italienne en première période. La seconde a été plus compliquée pour les joueurs de Jacques Brunel, qui n’ont pu résister au rythme encore plus élevé imposé après le repos, avec cinq nouveaux essais à la clé.

Les Transalpins sont tout de même restés entreprenants, ne cherchant pas à fermer le jeu. Mais ils ont payé leurs pertes de balle rapides au tableau d’affichage. Au final, leur seul coup d’éclat a été un exploit personnel de 50 mètres de Leonardo Sarto le long de la ligne (25e). Les Italiens se rapprochent un peu plus encore de la cuillère de bois. Ils ne pourront l’éviter qu’en gagnant face aux Anglais, pas une sinécure. Pendant ce temps-là, l’Irlande sera en France pour remporter le Tournoi pour la première fois depuis 2009.

 
 

commentaires


  • philhcup201310/03/2014 06:42

    Allez un petit effort contre une équipe de France ! Allez l Irlande W!

  • catalunyanord09/03/2014 19:34

    A moins que ce ne soit les irlandais.

  • catalunyanord09/03/2014 19:32

    Très juste!