Yoann Huget - france ecosse - 2013 - DPPI
 
Article
commentaires
6 Nations

Ecosse-France en chiffres - Depuis huit ans, les Bleus dictent leur loi aux Ecossais

Depuis huit ans, les Bleus dictent leur loi aux Ecossais

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/03/2014 à 15:19 -
Par Fabien Pomiès - Le 08/03/2014 à 15:19
La domination des Bleus face aux Ecossais, l'indiscipline française, la faiblesse en attaque du XV du Chardon... Tous les chiffres à savoir avant Ecosse-France.

1. Pour la première fois de sa carrière internationale, Sébastien Vahaamahina débutera sur le flanc de la troisième ligne. Un poste que connait peu le Perpignanais. Il n’a été titularisé qu’à deux reprises à ce poste. C’était en Amlin Cup face à Rovigo en 2012.

1 bis. La France a au moins toujours marqué un essai lors de ses matchs face à l’Ecosse depuis que le Tournoi est passé à 6 nations en 2000.

2. Depuis son arrivée à la tête des Bleus, Philippe Saint-André et les siens n’ont jamais perdu contre deux équipes: l’Ecosse et l’Irlande. Contre les Ecossais, les Bleus ont gagné leurs deux matchs alors que contre les Irlandais, ils ont fait deux matchs nuls.

4. La France est l’équipe la plus sanctionnée de ce Tournoi 2014. En trois matchs, elle a récolté quatre cartons (rouge pour Slimani, jaune pour Mas, Vahaamahina et Picamoles). En neuf rencontres, sept cartons ont été distribués en tout (1 rouge pour l’Italie, 1 jaune pour l’Ecosse et le pays de Galles). Saint-André a peut-être eu raison de hausser le ton sur l’indiscipline cette semaine !

7. Le XV de France reste sur une magnifique série de sept succès consécutifs face à l’Ecosse, s’étant notamment imposé à Murrayfield en 2008, 2010 et 2012. Sa dernière défaite remonte donc à huit ans, en Ecosse (20-16).

Joie Ecosse - ecosse france - 2006
Joie Ecosse - ecosse france - 2006 - DPPI

7 bis. Ils sont sept Français à avoir été titulaire pour les quatre premiers matchs du Tournoi: Domingo, Mas, Papé, Plisson, Bastareaud, Huget et Dulin.

11. C’est l’éternel souci du XV de France et Philippe Saint-André n’échappe pas à la règle: pour son 25e match à la tête des Bleus, PSA usera de sa 11e charnière. C’est la première fois que le duo Machenaud-Plisson débutera ensemble un match international.

11 bis. Par rapport au succès étriqué de l’an dernier des Bleus face à l’Ecosse (23-16), il y a 11 survivants dans le camp tricolore: Domingo, Mas, Maestri, Vahaamahina, Machenaud, Médard, Bastareaud, Huget, Guirado, Debaty et Fickou.

27. Avec 27 points inscrits en trois matchs, l’Ecosse demeure la plus faible attaque de la compétition. Deux essais seulement ont été marqués: ils sont l’œuvre du centre Dunbar lors de la victoire en Italie (20-21).

40. Depuis l’entrée de l’Italie dans le Tournoi et le passage à six nations, les Ecossais ont encaissé quarante défaites, douze victoires et un nul. Et contre la France, le bilan est encore plus catastrophique avec un seul succès en quatorze affrontements.

41. Comme le nombre d’essais inscrits par les Bleus depuis la prise de fonction de Philippe Saint-André. Soit la moyenne de 1,7 essai/match. Preuve que le staff du XV de France n’a toujours pas réglé ses soucis d’efficacité offensive.

87. Samedi, l’Ecosse et la France s’affronteront pour la 87e fois de l’histoire. Le bilan est largement favorable aux Tricolores, vainqueurs à 49 reprises. Par trois fois, la confrontation s’est terminée sur un résultat nul (1922, 1966 et 1987).

 
 

commentaires


  • sttls09/03/2014 20:15

    L EDF,une equipe de joueurs errant sur un terrain de rugby,sans jeu sans rien a proposé,a l affut d un peu de chance pour marquer un essai.

  • DENISCHAOUAT08/03/2014 21:30

    Comment gagner en étant aussi faible en mélées et touches? Où est notre légendaire pack? Il faut tout mettre à plat, EDF,TOP 14, LNR et FFR

  • Annie Costa08/03/2014 17:47

    Allez maxime et mathieu!!!!!!!!!!!!