Article
commentaires
6 Nations

1ère journée Tournoi des 6 nations- Philippe Saint-André: "Ce dernier essai c'est un essai d'espoir"


Par Anne-Sophie Bernadi
Dernière mise à jour Le 01/02/2014 à 20:57 -
Par Anne-Sophie Bernadi - Le 01/02/2014 à 20:57
Saint-André: "Ce dernier essai c'est un essai d'espoir"A l'issue de la victoire du XV de France sur l'Angleterre pour le compte de la 1ère journée du Tournoi des 6 nations (26-24), Philippe Saint-André a souligné le dernier essai des Bleus, signé Gaël Fickou. L'essai de la gagne certes, mais surtout l'essai du renouveau. Après une année noire, "c'est un essai d'espoir pour tout le groupe", a affirmé le sélectionneur français.
 
 
 

commentaires


  • coachDu6402/02/2014 19:01

    Pauvre SergeParrain qui pollue tout les forums, et se fait railler à chaque fois, tu dois aimer ça oui. Sinistre personne

  • AxelMRT02/02/2014 15:37

    Une victoire quand même, on ne retiendra que cela et ce très bel essai en fin de match. Par contre, pour moi le tournant du match c'est la rentrée de Machenaud qui a remis de la vitesse dans l'exécution des sorties de balle et la transformation rapide du jeu. Doussain aura été d'une lenteur exaspérante, on s'endormait presque. Autre chose en ce qui concerne le jeu de nos deux 9 : A la baguette de Doussain nos avants ont été à chaque fois trop nombreux au contest, ouvrant des boulevards aux anglais alors que sous Machenaud on n'a plus vu "d'empilements" inutiles de français au sol.

  • AxelMRT02/02/2014 13:47

    Une victoire quand même, on ne retiendra que cela et ce très bel essai en fin de match. Par contre, pour moi le tournant du match c'est la rentrée de Machenaud qui a remis de la vitesse dans l'exécution des sorties de balle et la transformation rapide du jeu. Doussain aura été d'une lenteur exaspérante, on s'endormait presque. Autre chose en ce qui concerne le jeu de nos deux 9 : A la baguette de Doussain nos avants ont été à chaque fois trop nombreux au contest, ouvrant des boulevards aux anglais alors que sous Machenaud on n'a plus vu "d'empilements" inutiles de français au sol.