6 Nations

Tournoi des 6 nations 2013, Ecosse-pays de Galles: Les Gallois s'offrent une finale à Cardiff

Ecosse18 - 28Pays de Galles

Après leur succès en Ecosse (28-18), les Gallois défendront leur titre dans le Tournoi des 6 nations contre l'Angleterre à Cardiff lors de la dernière journée.

 
Les Gallois s'offrent une finale à Cardiff - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Et si le pays de Galles remportait le Tournoi des 6 nations ? Chose impensable avant le début de cette compétition, les Gallois ont montré match après match qu’il fallait compter sur eux pour la victoire finale. Une défaite contre l'Irlande lors de la première journée et trois victoires plus tard, le XV du Poireau est en passe de conserver son titre.

Dans ce premier acte, on assistait à un duel de buteur entre Laidlaw et Halfpenny. Ce dernier ouvrait le score à la quatrième minute sur une pénalité. Réaction immédiate de l’Écosse sur l’engagement avec l’égalisation de Laidlaw (6e). Le jeu d’occupation des deux équipes se mettait en place mais les Écossais essayaient d’envoyer du jeu et tentait des percées à l’image de Visser à la huitième minute mais la défense galloise était en place. Mais l’Écosse a eu raison d’insister car Laidlaw obtenait une nouvelle pénalité à la douzième minute de jeu (6-3). Halfpenny avait ensuite l’occasion de revenir deux fois au score mais ses tentatives échouaient. On se disait que l’Écosse pouvait créer l’exploit mais c’était sans compter sur l’orgueil des Gallois. A la vingt-deuxième minute, le centre, North, effectuait une percée sur l’aile, se faisait stopper à deux mètres de la ligne mais les avants prennaient le relais et le talonneur, Hibbard, marquait le premier et seul essai du match (6-10). L’Écosse réduisait le score par Laidlaw sur une nouvelle pénalité. Le premier tournant de ce match intervenait à la 29ème minute avec la blessure de Richie Gray côté écossais. Malgré cette perte, les Écossais tenaient la dragée haute aux Gallois même si une énième faute de Beattie permettait à Halfpenny de donner l’avantage à son équipe (12-13) à la pause.

L’expérience galloise

Lors de cette deuxième mi-temps, le XV du Chardon subissait la foudre des avants gallois. L’Écosse résistait grâce à une défense héroïque et un excellent jeu au pied de son ouvreur Weir, très en vue durant ce match, qui permettait de repousser l’échéance. Les buteurs, Halfpenny et Laidlaw, se rendaient coup pour coup (46e et 48e). Et le deuxième tournant du match intervenait avec la blessure du capitaine gallois R. Jones (49e). A l’heure de jeu, le XV du Poireau réussissait cependant son pari de mener en Écosse (18-22).

Lors des vingt dernières minutes, on assistait à un assaut du camp écossais de la part des Gallois, à l’image de cette magnifique action partant de leur propres 22 mètres, le pays de Galles remontaient le ballon à la main pour échouer à dix mètres de l’en-but écossais avec douze temps de jeu. Suite à cette séquence, Halfpenny accentuait le score grâce à une nouvelle pénalité et scellait le sort des Ecossais à la 71e minute (18-28). Une victoire à l’expérience et au forceps pour des Gallois plus expérimentés. La charnière de l'Ecosse, Laidlaw-Weir, elle, est promise à un bel avenir.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |