6 Nations

Saint-André prend le contre-pied

Forcé de revoir ses ambitions à la baisse après deux défaites, le sélectionneur tricolore Philippe Saint-André préfère prendre le bon côté des choses, et espérer que son équipe se révoltera à Twickenham, contre l’Angleterre.

 
Saint-André prend le contre-pied - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Faire contre mauvaise fortune bon cœur. Telle serait la philosophie pratiquée en ce moment par Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France. Défait à deux reprises pour les deux premiers matchs de la France dans le Tournoi, en Italie puis au Stade de France par le pays de Galles, le patron des Bleus a retrouvé hier samedi ses joueurs au CNR de Linas-Marcoussis pour une semaine de préparation avant le "Crunch" Angleterre-France, samedi prochain à Twickenham. En attendant ce choc des extrêmes (La Rose est première provisoire, la France dernière), Saint-André préfère s’amuser des pronostics qui le donnent perdant: "L'Angleterre peut être notre Grand Chelem" a t-il glissé dans un sourire, samedi midi à Orly. "Les Anglais sont en pleine euphorie. Tout le monde les voit pour le Grand Chelem, tout le monde nous voit pour la Cuillère de bois". Un scénario catastrophe de cinq défaites qui n’est pas arrivé depuis 1957.

Outsider assumé

Pour mieux exorciser cette pensée, le sélectionneur français préfère positiver, et exhorte ses joueurs à prendre les devants: "Il va falloir de l'enthousiasme, de la confiance et oser. Ce n'est pas en ne faisant rien contre les Anglais que l'on va gagner". Clairement, la France débarquera à Twickenham avec un statut d’outsider. Un statut assumé par le staff, qui espère que le groupe saura tirer profit de cette pression moindre qu’un match à domicile : "On n'y va avec aucun frein à main. Quel merveilleux challenge que d'aller à Twickenham. J'ai juste envie d'être fier d'une équipe qui va aller là-bas en donnant 120%."

Toujours optimiste, Saint-André espère également que ses joueurs se trouveront dans de meilleures dispositions physiques que lors du dernier match : "On a des joueurs qui vont être frais physiquement, donc on va pouvoir faire de bonnes séances, a noté Saint-André. C'est important que le groupe vive bien, que le groupe se lâche sur le terrain". Le sélectionneur annoncera son XV de départ jeudi matin. Le soir même, les Bleus partiront pour Londres.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |