Hymne XV de france - italie france - 7 février 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Débrief' composition France-Galles: "Les Bleus semblent payer leur calendrier démentiel"

"Les Bleus semblent payer leur calendrier démentiel"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 07/02/2013 à 11:26 -
Par Rugbyrama - Le 07/02/2013 à 11:26
Vous avez été nombreux à poser vos questions à Simon Valzer, journaliste de Midi Olympique, sur la prochaine rencontre des Bleus face au pays de Galles. Revivez le chat.

Simon VALZER: Bonjour à toutes à tous et bienvenue sur notre site pour ce chat débriefing avec un journaliste de Midi Olympique concernant l'annonce du XV de France qui affrontera le pays de Galles ce samedi à 18h au Stade de France !

Toulousainforever: Pensez vous que la titularisation de Mathieu Bastareaud apportera un plus face aux prestations de Florian Fritz ?

Simon VALZER: Philippe Saint-André a précisé que le choix de Bastareaud était d'ordre stratégique, et non d'ordre sportif. Il est vrai que Florian Fritz n'a pas a rougir de sa prestation contre l'Italie, alors que Maxime Mermoz a été clairement en difficulté. On aurait pu alors penser à un retour de Fofana en premier centre, associé à Fritz ou Bastareaud, mais le fait est que le Clermontois reste à l'aile. Ainsi, PSA a opté pour les automatismes de la paire toulonnaise, Mermoz-Bastareaud. Ce dernier possède également l'avantage d'avoir joué très récemment contre Cardiff et Jamie Roberts, en H Cup

Nicolas: Bonjour, pourquoi Parra n'est toujours pas titulaire alors que Machenaud est très décevant ?

Simon VALZER: "Très décevant" nous paraît un peu exagéré. Il est vrai que le jeune Machenaud a eu du mal à prendre la mesure de son premier rendez-vous avec le Tournoi. Il s'est dit lui-même impressionné par l'évènement. Il est certain que l'expérience de Parra aurait été un atout. Au final, Machenaud a déçu. Pour autant, PSA a indiqué ce matin que les joueurs qui l'ont déçu se voyaient offrir une seconde chance: Machenaud, comme d'autres, est de ceux-ci. Mais il n'y en aura peut-être pas de deuxième...

SIMON G: La hiérarchie des seconde ligne n'as pas été respectée, Taofifenua remplaçant contre l'Italie, n'aurait dût-il pas commencer face aux Gallois et Suta prendre sa place sur le banc ?

Simon VALZER: Saint-André a apporté deux explications concernant ce choix: tout d'abord, Suta est dans un état de fraîcheur optimal. Le Toulonnais a eu sept ou huit jours de congés, chose dont n'a pas bénéficié Taofifenua, même s'il a peu joué la semaine dernière. Surtout, ce choix s'explique par l'expérience: selon PSA, Suta connait mieux les annonces en touche, qu'il a commandé avec Papé et Ouedraogo en novembre dernier. Enfin, Taofifenua n'a pas signé une grande entrée en jeu la semaine dernière, et découvre encore le très haut niveau.

Grego64100: Pourquoi ne pas aligner Nyanga ?

Simon VALZER: Pascal Papé devant déclarer forfait, le XV de France avait besoin d'un deuxième ligne, et non d'un troisième ligne. Par ailleurs, Ouedraogo a été parmi les meilleurs et Dusautoir a été en mesure de tenir 80 minutes, donc... pas de raison de rappeler Yannick Nyanga.

Thibault: Bonjour, pourquoi se passer d'un buteur de niveau international tel que Parra alors qu'il semble largement au niveau de Machenaud et que Michalak n'est pas buteur numéro 1 club ?

Simon VALZER: De toute évidence, Frédéric Michalak apporte satisfaction au poste de buteur. Certes, il a manqué la semaine dernière une transformation et une pénalité, signant ainsi un 3 sur 5, mais le staff lui a maintenu sa confiance dans l'exercice. En grande réussite avec Clermont, l'exercice des tirs au but est, de toute évidence, un atout majeur pour Morgan Parra, qui pourrait redevenir titulaire.

Maxence R: Monsieur Ouedraogo est, pour moi, passé a coté de son match samedi dernier. N'aurait il pas été de bon ton de le remplacer ?

Simon VALZER: Le jugement nous paraît un peu sévère: égal à lui-même, Ouedraogo était constamment au soutien de ses partenaires, au près comme au large. Par ailleurs, il a terminé deuxième meilleur plaqueur après Dusautoir et a été beaucoup utilisé en touche, où il a pris quatre ballons. Par ailleurs, il n'a pas été pénalisé une seule fois.

Fred73: Mas est sur la pente descendante en 2015 il ne sera plus là, pourquoi continuer avec lui ?

Simon VALZER: A 32 ans, Nicolas Mas a encore de beaux services à rendre au XV de France. Si bien qu'il reste titulaire en sélection. Certes, la coupe du Monde 2015 semble lointaine... Mais derrière lui, peu de candidats semblent être en mesure de prendre sa succession: Luc Ducalcon n'a pas effectué une entrée particulièrement convaincante, et David Attoub n'a pas été retenu dans le groupe. Enfin, Debaty est utilisé à gauche. Les options ne sont donc pas légion...

Clément: Les Bleus avaient l'air à bout de souffle contre les Italiens quand les nations anglo-saxonnes impressionnent par le rythme et la vitesse d'éxécution proposés. Ne valait-il pas mieux faire un peu plus de turn-over pour apporter de la fraîcheur physique ?

Simon VALZER: Très juste ! Les Bleus semblent payer leur calendrier démentiel. On les a vu émoussés, et dominés physiquement par des Italiens plus frais physiquement. Un turn-over aurait été bienvenu, mais le staff fait face à un problème insoluble: il doit aligner une équipe la plus compétitive possible, bénéficiant d'un maximum de repères collectifs pour gagner tout de suite. Il faut donc s'appuyer sur le groupe de novembre, dont les joueurs sont, par définition, très utilisés en club... Tant que le calendrier ne sera pas redéfini, le XV de France sera toujours victime de cette équation insoluble...

Simon VALZER: Ce chat touche désormais à sa fin... Ce fut un plaisir d'échanger pendant une heure avec vous. Nous vous donnons rendez-vous sur notre site pour retrouver toute l'actualité du rugby ! A très bientôt !