6 Nations

Bleus: L'heure de Guirado

Rappelé en équipe de France pour compenser le forfait de Dimitri Szarzewski en Irlande samedi, le talonneur de Perpignan, Guilhem Guirado, n'est plus apparu sur la scène internationale depuis le dernier Mondial. Et à son poste, il a une carte à jouer...

 
L'heure de Guirado - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Il n'a plus porté le maillot de l'équipe de France depuis le 18 septembre 2011 et le match de Coupe du monde remporté (46-19) face au Canada. Plus d'un an et demi après, le talonneur de Perpignan, Guilhem Guirado (26 ans, 15 sélections), devrait effectuer son retour sur les pelouses internationales, samedi en Irlande. Retenu dans le groupe élargi de joueurs appelé à préparer le Tournoi des 6 Nations, l'intéressé ne l'avait pas été pour les trois premières journées de la compétition. Il a dû attendre le forfait ce dimanche soir du Racingman Dimitri Szarzewski, victime d'une double luxation acromio-claviculaire aux épaules droite et gauche, pour retrouver Marcoussis. Joint par téléphone, quelques minutes après l'officialisation de son rappel, le Catalan est resté mesuré: "Même si je suis content, c'est navrant d'apprendre que cette sélection est dûe à une blessure. Je suis d'abord très déçu pour Dimitri".

"Me concentrer sur les entraînements"

Du coup, pas question pour Guirado de tomber dans l'autosatisfaction. Il sait que, même s'il attend ce moment depuis longtemps, le plus dur commence maintenant. "Certes, je suis heureux car c'est toujours un honneur de revenir en équipe de France mais ce n'est pas le plus important. Je veux surtout me concentrer sur les entraînements à venir. Ma seule ambition aujourd'hui, c'est de me sentir bien avec le groupe, de beaucoup travailler cette semaine". Car assurément, le talonneur, qui démontre une forme resplendissante avec l'Usap depuis de longues semaines, a une carte à jouer. Depuis la retraite de William Servat, personne – ni Szarzewski, ni Kayser - ne s'est clairement imposé comme titulaire indiscutable à son poste et la voie demeure ouverte. "Un gros match nous attend en Irlande et j'essayerai de profiter du nombre de minutes qui me seront offertes pour aider le collectif". Et se faire une place au soleil.

Une pensée pour l'Usap...

Mais si Guirado s'est évidemment réjoui de poser de nouveau les pieds sur la scène internationale, son cœur catalan n'a pas pu s'empêcher de parler... Samedi, l'Usap recevra Grenoble dans un match capital dans la course à la sixième place. Ce sera sans lui, sans l'un de ses joueurs moteurs du moment. "Il est certain qu'une rencontre importante se profile pour Perpignan. Mon programme, ainsi que celui du staff concernant mon poste, est chamboulé mais je ne me fais pas de soucis pour mon club. Je sais que Romain Terrain et Maxime Delonca auront à cœur de répondre présents". Comme lui aura à cœur d'en faire de même à Dublin...

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |