Planté - Perpignan - 27 octobre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Bleus: Planté appelé à la place de Fickou

Bleus: Planté appelé à la place de Fickou

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/01/2013 à 17:41 -
Par Rugbyrama - Le 22/01/2013 à 17:41
Le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, a décidé d'appeler l'ailier de Perpignan, Adrien Planté, pour suppléer le Toulousain Gaël Fickou, blessé.

Ce sera donc Adrien Planté. On savait le Toulousain Gaël Fickou, victime d’une entorse de la cheville lors de la réception de Trévise le 13 janvier dernier à l’occasion de la 5e journée de H Cup, forfait pour le rassemblement de l’équipe de France le 26 janvier et ce pour les deux premiers matchs du Tournoi. La FFR a annoncé ce mardi que pour le remplacer, le sélectionneur Philippe Saint-André faisait appel au Perpignanais Adrien Planté (27 ans) pour intégrer le groupe des 33 joueurs.

Déjà appelé en juin dernier pour passer des tests physiques à Marcoussis, Planté n’avait alors pas été retenu pour la Tournée des Bleus en Argentine. Cette fois-ci, il intègre donc le groupe qui préparera, ce week-end, la premier match du Tournoi des VI nations en Italie.

Retour en forme

Après un début de saison en demi-teinte en raison d’une succession de blessures, Planté a effectué une excellente fin d’année 2012, inscrivant notamment un doublé lors de la défaite des siens à Castres (38-36). Avec l‘Usap, Planté est par ailleurs devenu un joueur indispensable depuis trois saisons. Cette année, il cumule déjà onze titularisations en championnat. Des performances qui ont d’ailleurs tapé dans l’œil du Racing-Métro 92, où Planté devrait évoluer la saison prochaine.

A noter par ailleurs le choix de l’encadrement tricolore d’appeler un ailier pour remplacer un centre. Une option qui peut aussi s’expliquer par la polyvalence du Clermontois Wesley Fofana sur les deux postes. Reste à savoir si Planté saura convaincre, à l’issue de ce week-end, le sélectionneur de l’intégrer aux 23 joueurs qui iront défier l’Italie le dimanche 3 février.