6 Nations

Palisson : "Amener un peu de fraîcheur"

Alors qu'il faisait partie du groupe élargi des trente joueurs pour préparer le Tournoi, l'ailier de Toulon Alexis Palisson a été rappelé ce lundi en équipe de France pour le déplacement au pays de Galles samedi, en clôture de la compétition. Il livre ses premières impressions pour notre site.

 
"Un peu de fraîcheur" - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

Quelle est votre première réaction ?

Alexis PALISSON : Je suis très content. C'est une vraie joie de retrouver l'équipe de France.

Comment l'avez-vous appris ?

A.P. : En fait, on m'a appelé juste avant l'annonce pour savoir où j'étais car Bernard Laporte nous a donné quelques jours de vacances. Du coup, il fallait savoir d'où j'allais prendre l'avion pour rejoindre Marcoussis.

Vous attendiez-vous à ce rappel ?

A.P. : Quand j'ai vu Vincent (Clerc, N.D.L.R.) sortir sur blessure contre l'Angleterre, je me suis dit qu'un ailier serait rappelé. Alors forcément, j'espérais. Après, je ne joue pas sur l'aile droite, comme Vincent. Donc je n'étais sûr de rien. Et puis je ne voulais pas trop m'avancer et connaître une mauvaise surprise.

Comment vous sentez-vous actuellement ?

A.P. : Très bien. Franchement, je me sens de mieux en mieux avec mon club ces dernières semaines.

Vous allez peut-être trouver un groupe touché par la défaite de dimanche...

A.P. : Oui, mais je vais essayer autant que je le peux d'apporter du réconfort après ce revers. En fait, je ne sais pas quel est vraiment l'état d'esprit des mecs après ce match, comment je vais trouver le groupe. Moi, je vais essayer d'amener un peu de fraîcheur même s'il est toujours délicat d'intégrer un groupe qui vit ensemble depuis plusieurs semaines.

Mais c'est un groupe que vous connaissez bien ?

A.P. : Oui, évidemment. Et cela aide à trouver rapidement ses marques.

Savez-vous si vous êtes appelé comme ailier ou comme joueur polyvalent ?

A.P. : Non, je ne sais pas du tout. C'est tout neuf et j'aurai le temps d'en parler avec le staff.

Vous êtes-vous déjà fixé un objectif personnel ?

A.P. : Non, c'est trop tôt. Pour l'instant, j'ai encore du mal à réaliser. Je n'ai pas vraiment eu le temps d'y réfléchir.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |