Greg Laidlaw - 12.02.2012 - Pays de Galles / Ecosse - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations

Robinson cherche la bonne formule

Robinson cherche la bonne formule

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/02/2012 à 15:46 -
Par Rugbyrama - Le 22/02/2012 à 15:46
Le sélectionneur du XV du Chardon, Andy Robinson, a procédé à quatre changements, pour affronter la France ce dimanche à Murrayfield. Si le technicien a reconduit l'intégralité de son pack - à l'exception d'Alasdair Strokosch, blessé -, trois changements concernent les lignes arrières.

Après deux défaites crève-coeur concédées face à l'Angleterre à Murrayfield (6-13) et au pays de Galles à Cardiff (27-13), le sélectionneur écossais Andy Robinson cherche toujours l'équipe qui lui permettra de remporter un premier succès dans cette édition 2012 du Tournoi des 6 Nations. Et, de toute évidence, ses inquiétudes ne concernent pas son pack qu'il a, à l'exception de son flanker de Gloucester Alasdair Strokosch - blessé au pays de Galles -, reconduit dans son intégralité. Ainsi, le technicien a maintenu sa confiance en ses piliers Geoff Cross et Allan Jacobsen, son intenable talonneur et capitaine Ross Ford, son attelage composé par Richie Gray et Jim Hamilton, et son infatigable troisième ligne Rennie-Denton-Barclay.

En revanche, le technicien n'a pas encore trouvé sa ligne de trois-quarts référence. Peu efficace, trop prévisible et surtout pas assez puissante, elle ne s'est pas montré à la hauteur du pack écossais sur les deux première rencontres du Tournoi. Robinson a donc procédé à trois changements. Ainsi, le demi de mêlée d'Edimbourg Mike Blair prend la place de son homologue de Glasgow Chris Cusiter, qui commencera sur le banc. Il sera associé au prometteur ouvreur Greig Laidlaw, en charge depuis la retraite surprise de Dan Parks. Autre changement, Graeme Morrison fait son retour au poste de premier centre, faisant glisser le puissant mais prévisible Sean Lamont au poste de second centre: "Graeme a travaillé dur avec Glasgow pour faire son retour en équipe nationale. Ce n'est pas un hasard s'il a été nommé capitaine de son équipe pour affronter les Scarlets et le Connacht", a assuré le sélectionneur. Nick de Luca sera remplaçant.

Hogg, première

La dernière touche d'Andy Robinson concerne le poste d'arrière. Et là, le technicien a fait un pari. Celui de titulariser Stuart Hogg, qui connaîtra ce dimanche sa première sélection avec le XV du Chardon, a seulement... 19 ans: "Stuart a fait une bonne entrée à Cardiff. Une semaine plus tôt, il a joué un rôle important dans la victoire d'Ecosse A contre les Saxons anglais, et il a été l'un des joueurs les plus réguliers de Glasgow cette saison. Il méritait cette sélection", a déclaré Robinson. Pour le principal intéressé, le rêve devient réalité: "Je me souviens de l'époque où j'avais douze ans et où je jouais dans la rue, chez moi, à Hawick. Mes amis et moi rêvions de jouer pour l'Ecosse. Et maintenant l'occasion se présente à moi. C'est absolument génial", se réjouit-il. Ce savant mélange de fraîcheur et d'expérience sera t-il le bon ? La question taraude l'esprit de Robinson depuis une semaine. Bonne nouvelle, la réponse ne devrait pas se faire attendre.

Le XV de départ écossais : Hogg ; R. Lamont, S. Lamont, Morrison, Jones; Laidlaw, Blair; Rennie, Denton, Barclay ; Hamilton, Gray; Cross, Ford, Jacobsen.

Les remplaçants  : Lawson, Kalman, Kellock, Vernon, Cusiter, Weir, De Luca.