6 Nations

Présentation : Irlande

Cette semaine, notre site vous propose chaque jour la présentation complète d’un des adversaires de l’équipe de France dans ce Tournoi des 6 Nations 2011. Au tour désormais de l'Irlande qui, après une année 2010 décevante, tentera de rebondir durant la compétition malgré de nombreuses blessures.

 
Présentation : Irlande - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

FICHE

Sélectionneur : Declan Kidney
Capitaine : Brian O'Driscoll
Hymne : Ireland's call
Emblème : Trèfle
Tournoi 2010: 2ème (3 victoires, 2 défaites)
Meilleur résultat : 2 grands chelems (1948, 2009)

OU EN EST L’IRLANDE ?

L'outrageuse domination de l'Irlande sur l'hémisphère nord de la saison 2009 est bel et bien terminée. Après la folle série de neuf victoires et un match nul qui avait permis aux hommes de Declan Kidney de remporter le Grand Chelem, l'Irlande semble aujourd'hui être rentrée dans le rang. Le XV du Trèfle s'est en effet montré bien plus irrégulier en 2010, comme en témoignent ses résultats du Tournoi : malgré sa deuxième place derrière la France invaincue, les Irlandais ont été capable du meilleur (victoire à Twickenham face à l'Angleterre) comme du pire (défaite à domicile face à de surprenants Ecossais). Les tests de novembre ont confirmé ce constat: l'Irlande a vaincu les Samoa et l'Argentine, mais a perdu face aux nations de l"hémisphère sud, à savoir l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. Les hommes de Declan Kidney ont néanmoins été les euls représentants de l'hémisphère nord, avec le XV de la Rose, à avoir opposé une farouche résistance avant de céder face aux invincibles All Blacks.

L'OBJECTIF : Reconquérir le titre

L'Irlande ne bénéficie pourtant pas cette année d'un calendrier favorable, comptant trois déplacements en Italie, en Ecosse et au pays de Galles. En revanche, la bonne nouvelle est que l'Irlande aura l'avantage de jouer à domicile face aux deux grands prétendants à la victoire de ce Tournoi, à savoir la France et l'Angleterre. Le niveau de performance actuel de l'Irlande demeure toutefois une grande inconnue en raison de l'hécatombe de blessures auxquelles Declan Kidney doit faire face face : privée de Rob Kearney, Tommy Bowe, Andrew Trimble, Jerry Flannery, Jamie Heaslip, Stephen Ferris et John Hayes -au moins en début de compétition -, l'Irlande est fragilisée dans tous les secteurs de jeu. Reste à voir si elle demeure une équipe compétitive.

LA STAR : Brian O’Driscoll

Brian O'Driscoll n'en finit plus de se maintenir au très haut niveau mondial. Titulaire indiscutable dans son club du Leinster avec lequel il a remporté la H Cup en 2009, "BOD" est, à 32 ans, véritablement un cadre de ce XV du Trèfle. Si son jeu n'est toujours forcément spectaculaire, son influence sur un match est énorme. Le joueur du Leinster est un second centre à la fois technique, intraitable en défense, et qui privilégie l'évitement au franchissement. Enfin, son expérience acquise en 107 sélections nationales lui permet de guider ses coéquipiers dans les matchs les plus difficiles. Le dicton "In BOD we trust" n'est pas prêt de disparaître en Irlande...

LE JOUEUR A SUIVRE : Sean O'Brien

Présentation : Irlande - Rugby - 6 Nations Le jeune troisième ligne du Leinster est à l'image de son club en H Cup : en pleine forme. Ses statistiques européennes pourraient faire pâlir n'importe quel ailier international: pas moins de quatre essais pour six titularisations. On imagine donc que les bons résultats du Leinster s'expliquent en partie par l'éclosion de ce jeune joueur (24 ans) au plus haut niveau. Régulièrement utilisé au poste de flanker en club, l'absence de Ferris lui permettrait de glisser au poste qu'il affectionne le plus, celui de troisième ligne centre où il saura faire parler sa puissance et tirer parti de son imposant gabarit (1.89m,108 kg). Bien qu'il n'ait que deux capes à son actif, il figure depuis longtemps dans le circuit international où il est passé par toutes les filières avec l'Irlande, des moins de 18 à l'équipe A. Ce n'est pas un hasard si la presse irlandaise le présente, excusez du peu, comme le "nouveau Heaslip".

LE SÉLECTIONNEUR : Declan Kidney

Declan Kidney fait partie du club très fermé des sélectionneurs européens qui ont remporté le Grand Chelem dès la première année suivant leur prise de fonction. Seul Warren Gatland, le sélectionneur gallois, a réalisé ce tour de force en 2008. Kidney l'a imité en 2009, ajoutant ainsi un titre supplémentaire à un palmarès déjà bien fourni: deux Coupes d'Europe avec le Munster (2006, 2008), et une Coupe du monde en 1998 avec l'équipe d'Irlande des moins de 19 ans. Reste à voir si l'entraîneur de l’année 2009 saura préserver le niveau de performance de son équipe malgré les blessures qui handicapent son effectif.

GROUPE :

Arrières: Gordon D'Arcy, Gavin Duffy, Keith Earls, Luke Fitzgerald, Shane Horgan, Ronan O' Gara, Brian O'Driscoll, Eoin Reddan, Jonathan Sexton, Peter Stringer, Paddy Wallace, Tomas O'Leary, Kevin McLaughlin.

Avants: Rory Best, Tom Court, Sean Cronin, Leo Cullen, Jerry Flannery, John Hayes, Cian Healy, Shane Jennings, Denis Leamy, Mike McCarthy, Donncha O'Callaghan, Paul O'Connell, Sean O'Brien, Mick O'Driscoll, Michael Ross, Rhys Ruddock, David Wallace.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |