6 Nations

Présentation : Ecosse

Cette semaine, notre site vous propose chaque jour la présentation complète d’un des adversaires de l’équipe de France dans ce Tournoi des 6 Nations 2011. Cela commence par celle de l’Ecosse, que les Bleus affrontent samedi (18h) au Stade de France et qui reste sur des performances encourageantes.

 
Présentation : Ecosse - Rugby - 6 NationsIcon Sport
 

FICHE :

Sélectionneur: Andy Robinson
Capitaine : Alastair Kellock
Hymne: Flowers of Scotland
Emblème: Le chardon
Tournoi 2010: 5e (1 victoire, 1 match nul, 3 défaites)
Meilleur résultat: 3 Grands Chelems (1925, 1984, 1990)

OU EN EST L’ECOSSE ?

Actuellement, l’Ecosse traverse une passe plutôt favorable. Pas sur le plan des clubs puisqu’elle n’a qualifié aucune équipe pour les quarts de finale de H Cup. Mais la sélection se porte bien. En effet, sur ses cinq derniers tests, elle en a remporté quatre. Lors de la tournée estivale en juin dernier, le XV du chardon s’est imposé à deux reprises sur le sol argentin. Des performances convaincantes confirmées lors de la dernière tournée d’automne avec un succès contre les Samoan (19-16) mais surtout un autre de prestige face aux champions du monde sud-africains (21-17). Il existe tout de même un paradoxe dans le parcours récent des Ecossais. S’ils n’ont subi qu’une seule défaite depuis presque un an, celle-ci a pris des allures d’humiliation. Ils ont ainsi été corrigés (3-49), sur leur terrain, par la Nouvelle-Zélande le 13 novembre dernier.

L’OBJECTIF : S’immiscer dans les quatre

Présentation : Ecosse - Rugby - 6 Nations Leurs résultats encourageants ces derniers mois permettent aux Ecossais d’avoir des ambitions plus élevées que lors des éditions précédentes. Surtout que leur programme paraît plutôt favorable puisqu’ils vont recevoir à trois reprises (pays de Galles, Irlande et Italie) pour deux déplacements (France et Angleterre). Voilà pourquoi les hommes d’Andy Robinson peuvent légitimement viser au moins deux victoires et ainsi éviter les deux dernières places du classement. Si l’occasion de faire encore mieux se présente, ils ne s’en priveront évidemment pas…

LA STAR : Johnnie Beattie

Il a fait une entrée fracassante sur la scène internationale en inscrivant un essai lors de sa première sélection contre la Roumanie en novembre 2006. Johnnie Beattie était attendu car son père John avait aussi été international. Malheureusement, il s’était blessé sévèrement à une jambe lors de sa deuxième sélection face aux Pacific Islanders. Un coup d'arrêt dans sa fulgurante progression. Mais il est revenu dans le groupe en 2009 avant de devenir une pièce importante, et même essentielle, de l'équipe durant le Tournoi 2010. Le troisième ligne centre de Glasgow, s’il peut manquer de puissance, reste un joueur complet et très mobile. Surtout, son intelligence de jeu et son adresse en font un stratège redoutable.

LE JOUEUR A SUIVRE : Rory Lawson

Présentation : Ecosse - Rugby - 6 Nations International écossais depuis 2006, Rory Lawson (29 ans, 22 sélections) a récemment pris une nouvelle dimension dans le squad du Chardon. En l'absence de Kellock, blessé, il avait en effet été nommé capitaine en novembre dernier. Sa première a d'ailleurs été très réussie puisqu'il s'agissait de la victoire contre les champions du monde sud-africains à Murrayfield (21-17). Le joueur de Gloucester rendra le brassard à Kellock toutefois pour le Tournoi mais il est passé devant ses illustres concurrents au poste, Mike Blair et Chris Cusiter, dans la hiérarchie des demis de mêlée écossais. Son ascension est donc encore à suivre… A noter que son père, Alan, était lui aussi demi de mêlée du XV d'Ecosse dans les années 70, et que son grand-père n’était autre que le très célèbre commentateur Bill McLaren, considéré comme le "Roger Couderc" britannique.

LE SELECTIONNEUR : Andy Robinson

L'ancien sélectionneur de l'Angleterre a pris les commandes de l'équipe d'Ecosse au mois de novembre 2009 pour remplacer Franck Hadden. Dès son arrivée et malgré le manque de temps pour préparer les tests du mois de novembre, il a su apporter son expérience à un groupe en manque de confiance. Ses qualités d'entraîneur sont reconnues. Il a notamment remporté la Coupe d'Europe en 1998 avec le club anglais de Bath (où il a par ailleurs effectué toute sa carrière de joueur). Entraîneur adjoint du quinze de la Rose lors du titre mondial en 2003, sa nomination à la tête de l'équipe d'Angleterre en 2004 reste l'échec de sa carrière puisqu'il a été contraint de démissionner en novembre 2006 après 13 défaites lors des 22 derniers matchs. A son arrivée à la tête de la sélection écossaise, il n'a pas hésité à bousculer la hiérarchie établie en propulsant des jeunes joueurs sur la scène internationale.

LE GROUPE :

Avants : John Barclay, Johnnie Beattie, Kelly Brown, Geoff Cross, Ross Ford, Richie Gray, Dougie Hall, Robert Harley, Nathan Hines, Allan Jacobsen, Alastair Kellock, Scott Lawson, Moray Low, Scott MacLeod, Euan Murray, Ross Rennie, Richie Vernon, Jon Welsh.

Arrières : Joe Ansbro, Mike Blair, Jack Cuthbert, Simon Danielli, Nick De Luca, Max Evans, Alex Grove, Ruaridh Jackson, Greig Laidlaw, Rory Lamont, Sean Lamont, Rory Lawson, Dan Parks, Chris Paterson, Hugo Southwell, Nikki Walker.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |