marc lièvremont france 2010 - Icon Sport
 
6 Nations

Lièvremont : "Gestion catastrophique"

Lièvremont : "Gestion catastrophique"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 13/02/2011 à 20:42 -
Par Rugbyrama - Le 13/02/2011 à 20:42
Malgré la victoire en Irlande dimanche (25-22), Marc Lièvremont a joué les "rabat-joie" dans le vestiaire à l'issue de la rencontre. Le sélectionneur des Bleus n'est pas satisfait de la copie rendue, en terme de gestion notamment. Son équipe aurait dû se mettre à l'abri plus tôt selon lui.
 

Quel est votre sentiment à l'issue de cette rencontre ?

Marc LIEVREMONT : C'est un guêpier dans lequel on s'est mis tout seul, avec une entame pour le moins catastrophique et une gestion du match du même niveau pendant 80 minutes. Mais nous sommes contents, bien sûr. Ce n'est pas tous les jours qu'on gagne à Dublin, dans un contexte difficile compte tenu des critiques dont étaient victimes les Irlandais après leur match en Italie.

Vous parlez d'une gestion catastrophique. Qu'est-ce qui vous a dérangé ?

M.L. : Les approximations dont nous avons fait preuve. L'équipe aurait dû se mettre plus tôt à l'abri et non pas trembler jusqu'aux tous derniers moments comme on l'a vu. Elle a fait des fautes de discipline, techniques, d'impatience. Sa marge de progression est encore énorme mais je crois qu'elle a du mal physiquement. Les joueurs étaient assez vite dans le rouge, ils ont perdu leur lucidité, leur vigilance et leur discipline à certains moments importants du match. Ils ont aussi pris au moins dix pénalités et encaissé trois essais, c'est beaucoup trop. On ne peut pas dire que les Irlandais nous aient mis sous pression pendant 80 minutes. Les choses n'allaient pas très vite et, même à deux à l'heure, ils auraient pu trouver plus de solutions en mettant plus de patience et de technique dans leurs actions.

Que retenez-vous de positif ?

M.L. : J'ai aimé notre capacité à rebondir après un début de match très mauvais. Passer à côté de notre entame aurait pu être fatal mais les joueurs n'ont pas lâché, ils sont revenus au score et ont mené tout le long de la deuxième mi-temps. J'ai vu des choses intéressantes en conquête également, même en touche où les Irlandais sont traditionnellement performants. Dans la gestion des ballons, il y a eu des choses intéressantes avec beaucoup de déchets dans la conservation. Mais je crois que ça commence à ressembler à quelque chose même si je regrette qu'un seul essai ait été marqué au final.

Avez-vous le sentiment que le XV de France a progressé depuis le match contre l'Ecosse ?

M.L. : Il y a du mieux mais le contexte et l'opposition étaient complètement différents. On sent que certaines choses sont en train de se mettre en place dans beaucoup de secteurs malgré les approximations dont ont fait preuve les joueurs. C'est dû à la qualité du travail effectué dans la semaine, qui fait que l'équipe progresse.

Si vous deviez donner une note à votre équipe, quelle serait-elle ?

M.L. : J'ai félicité les joueurs dans les vestiaires après le match parce qu'ils ont gagné, c'est normal, mais je leur mettrais seulement un quatre sur dix compte tenu de leur marge de progression. Cette victoire aurait mérité la moyenne mais ils pouvaient faire mieux.

Pensez-vous déjà au match contre l'Angleterre dans quinze jours ?

M.L. : Chaque chose en son temps. Commençons d'abord par apprécier cette victoire. Ensuite, l'équipe aura quinze jours pour se préparer. A mon sens, l'Angleterre se situe au-dessus des cinq autres nations du Tournoi. Ses joueurs sont beaucoup plus frais physiquement. On sent que l'étroite collaboration entre les clubs et la Fédération porte ses fruits. Ce sera compliqué mais c'est bien d'aller là-bas en étant invaincus. Nous irons avec plus de confiance.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×