Delon ARMITAGE Angleterre 6 Nations 2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
6 Nations


Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 27/02/2010 à 11:07
Gagner le Tournoi et même le grand chelem est encore à la portée des Anglais.

L'ENJEU

Même si le jeu du XV de la Rose est loin d'être parfait, les hommes de Martin Johnson ont assuré l'essentiel en battant le Pays de Galles (30-17), puis l'Italie (17-12). Le match contre l'Irlande est un véritable tournant pour les Anglais. Une défaite à Twickenham dans le Tournoi des 6 nations n'est plus arrivée depuis la défaite contre le Pays de Galles (19-26) en 2008. Rappelons que Brian Ashton avait perdu son poste de sélectionneur à l'issue de ce Tournoi. Martin Johnson ne sous-estime pas les Irlandais, largement défaits à Paris (33-10) : "Dans notre carrière, on est tous allé à Paris pour en revenir la queue entre les jambes. Il nous faudra être sacrément bons dans tous les secteurs pour battre l'Irlande".

L'EQUIPE

Mis à part en première ligne, l'équipe d'Angleterre est quasiment au complet. Andrew Sheridan et Phil Vickery sont les deux grands absents de la composition du XV de la Rose mais les deux remplaçants (Cole et Payne) n'ont pas démérité depuis le début du tournoi. Martin Johnson avoue même qu' "il dispose de la plus belle équipe depuis qu'il est sélectionneur". Des joueurs comme Haskell ou Easter brillent depuis le début du Tournoi alors que la ligne d'arrière est de classe internationale. Wilkinson, Flutey, Monye ou encore Armitage peuvent enflammer Twickenham à tout moment. Seul changement : Worsley prend la place d'Armitage sur le banc

LA STAT

26.- C'est le nombre de pénalités concédées par les anglais sur les deux premiers matchs du tournoi. L'Angleterre est ainsi l'équipe la plus pénalisée du tournoi des 6 Nations, largement devant l'Italie (22 pénalités) et l'Irlande (20). La discipline, qui était autrefois la force de l'équipe d'Angleterre, devrait être un des objectifs de Martin Johnson pour vaincre les verts d'Irlande.

M.R.