From Official Website
 
Article
commentaires
6 Nations

Johnson intronisé

Johnson intronisé

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 16/04/2008 à 18:00
Comme prévu, Martin Johnson a être nommé manager du XV de la Rose mercredi. Son contrat court jusqu'en 2011. Une nomination qui entraîne le départ de Brian Ashton, qui était en poste depuis le mois de décembre 2006.

Les négociations entre Rob Andrew, directeur de l'élite du rugby anglais, et Martin Johnson avaient commencé depuis plus d'un mois. Les deux parties sont enfin tombées d'accord mardi. L'ancien capitaine anglais, champion du monde en 2003, devient donc le manager de l'équipe nationale. En revanche, alros que le Daily Mail faisait état d'un contrat longue durée de sept ans, Johnson n'est finalement engagé que jusqu'en décembre 2011.

Martin Johnson, qui détiendra "la pleine responsabilité de l'équipe d'Angleterre, y compris la nomination des entraîneurs et de l'équipe managériale, ainsi que de la sélection ", selon la RFU, fera connaître "prochainement " le nom du nouvel entraîneur. Le nouveau manageur a déjà confirmé les reconductions de John Wells et Mike Ford, respectivement responsables des lignes arrières et des avants de l'équipe d'Angleterre.

Ashton sur la touche

Cette nomination à un nouveau poste dans l'organigramme du quinze de la Rose n'est pas du goût de tout le monde. Brian Ashton, l'entraîneur qui a emmené les Anglais en finale du dernier mondial, a quitté mardi Twickenham en indiquant aux responsables de sa fédération qu'il ne pourrait pas trouver sa place dans ce nouveau dispositif.

Sans surprise, l'ancien entraîneur de Bath, âgé de 61 ans, a été contraint de quitter ses fonctions sur le champ car ses jours à la tête de la sélection anglaise étaient comptés depuis le début des négociations avec Johnson. La RFU a par ailleurs proposé à Ashton de prendre la tête de prend la tête de l'Académie Nationale. Il aurait à ce titre la responsabilité des équipes anglaises des moins de 18 et des moins de 20 ans. Mais il n'a pour l'heure pas fait savoir s'il allait accepter cette proposition.