Abonnés

Pro D2 - Avec un calendrier démentiel, Soyaux-Angoulême n’aura pas le droit à l’erreur

Par Mathéo Rondeau
  • Soyaux-Angoulême affrontera Grenoble ce week-end.
    Soyaux-Angoulême affrontera Grenoble ce week-end. Icon Sport - Icon Sport
Publié le
Partager :

Le club charentais termine la saison avec un calendrier démentiel. Et il ne dispose que d’une très fine marge sur la position de barragiste...

Avec cinq points de plus (43 contre 38) mais une place de moins au classement (14e contre 13e) par rapport à la saison dernière au même moment, le SAXV est un parfait témoin du niveau toujours plus relevé et exigeant du championnat de Pro D2. Un championnat toujours plus tendu, aussi, puisque le club charentais dispose du même total de points que Biarritz et Valence-Romans, et devance le barragiste Montauban de trois unités seulement avant le sprint final.

Les Charentais sont bien placés pour savoir que cette 15e position reste mouvante jusqu’à la toute dernière seconde : ils l’occupaient encore à la 78e minute de l’ultime journée la saison passée, avant que Nicolas Martins n’inscrive l’essai du maintien sur la pelouse d’Oyonnax. Un moment historique du club qui reste forcément dans les têtes. "Les joueurs appréhendent peut-être moins, avoue l’entraîneur principal Alexandre Ruiz. Il n’y a pas de tension, de pression dans le vestiaire. Bien sûr, on est conscient de l’enjeu. Mais l’expérience de l’année dernière sert, certains l’ont vécue et peuvent véhiculer des messages. Je vois les sourires à l’entraînement, une façon de bien vivre ensemble qui me rassure."

Parcours du combattant

Il faudra dans tous les cas au SAXV dompter un calendrier très montagneux. Au programme, quatre déplacements sur des terrains plus qu’hostiles, à commencer par Grenoble ce vendredi, avant Agen (26e journée), qui compte un seul revers à Armandie, Nevers (28e journée), invaincu au Pré-Fleuri et enfin Rouen (29e journée), qui jouera sinon sa survie, au moins sa fierté. Longtemps accrocheur hors de ses bases, vainqueur à Brive, battu de peu à Provence Rugby (21-18), le SA XV a faibli ces dernières semaines, ramenant des Landes ses deux plus lourdes défaites de la saison (25-5 à Dax puis 52-7 à Mont-de-Marsan).

Et que dire du plateau qui se présentera à Chanzy entre ces voyages ! Outre Brive, dans la lutte acharnée pour la 6e place et probablement rancunier de son revers à Amédée-Domenech, ce sont Vannes et Béziers, les deux équipes aux commandes du Pro D2, respectivement première et quatrième du classement à l’extérieur, qui découvriront le nouveau synthétique angoumoisin. Un programme qui oblige par avance à faire des choix. "On a déjà réfléchi à la gestion de la fraîcheur. On a regardé le calendrier des autres, essayé d’imaginer les potentielles victoires et défaites, mais c’est difficile de se projeter. Ce championnat est fait de tellement de surprises", admet Alexandre Ruiz.

Le SAXV n’aura pas vraiment le droit à l’erreur, mais peut au moins compter comme atout sa très belle série de six victoires consécutives à domicile. "Je crois que ça ne passera que par ça, sinon on se mettra en difficulté, reconnaît l’entraîneur. Il faudra qu’on assure nos matchs à la maison." Et au bout de ce parcours du combattant, peut-être s’offrir une nouvelle très belle manière de décrocher le maintien.

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (2)
Nitrousa Il y a 19 jours Le 29/03/2024 à 07:22

Ils ont été sauvés l'année dernière d'extrême justesse sur le dernier match contre Oyonnax.
Ça fait plusieurs années que ça tient sur un fil à n'en pas douté cette année sera celle de la descente

Tichaut78 Il y a 19 jours Le 29/03/2024 à 11:50

Commentaire défaitiste non argumenté et typiquement sans intérêt !