Abonnés

Champions Cup - "Dolha" est le joker toujours gagnant à Bayonne

Par Edmond Lataillade
  • Thomas Dolhagaray était un acteur majeur du match bayonnais chez le Munster.
    Thomas Dolhagaray était un acteur majeur du match bayonnais chez le Munster. SUSA / Icon Sport
Publié le
Partager :

Héros du match contre le Munster, Thomas Dolhagaray n’aspire qu’à acquérir de l’expérience. Difficile d’optimiser du temps de jeu à l’ombre de Camille Lopez. Une chance aussi !

Le sang-froid phénoménal de Thomas Dolhagaray à la 77e minute du match face au Munster, a permis l’exploit majuscule de l’Aviron, un match nul qui lui ouvre les portes de l’espoir dans cette compétition qu’il aborde sans pression. La transformation du bord de la touche dans le silence irlandais, traditionnel mais majestueux et inoubliable, a mis le suppléant de Camille Lopez en pleine lumière. "J’ai tapé normalement, raconte-t-il, sans penser au score, comme je fais à l’entraînement. Mais c’était intrigant. Tous les supporters irlandais demandaient le silence. J’entendais les "Chut ! Chut !" Je suis resté dans ma routine."

L’ouvreur de 23 ans n’en est pourtant pas à sa première. Il a connu quasiment le même épisode en Top 14, le 26 février 2021.

Prendre de l’expérience

Alors qu’il revêt le maillot bleu et blanc pour la première fois chez les pros, il donne la victoire, 16-14, à son club à la 77e minute, encore… sur une pénalité pas franchement bien située. Une assurance de vieux briscard ! À la Camille Lopez, le grand frère de club dont le remplacement n’est pas un héritage facile. "Camille m’avait conseillé de jouer mon jeu, de m’éclater, de prendre du plaisir. J’essaie de m’appuyer sur lui, d’apprendre un maximum de lui. C’est un bon pédagogue. C’est une chance de le côtoyer tous les jours, même si on est, tous les deux, un peu réservés. On ne force pas les choses non plus."

Le jeune Basque, formé à Bayonne, après ses débuts à Larressore, a disputé pour la première fois cette saison un match entier. 80 minutes sur le terrain alors qu’il en totalise 45 en Top 14, en ce début de saison. Pas facile d’être la doublure du Mauléonnais. Mais la fenêtre s’ouvre sur l’avenir, même s’il s’en défend. "Sur le plan personnel, j’ai juste envie d’un peu plus de temps de jeu. Et ce n’est pas un match qui change la donne… Mais tout match est bon à jouer pour moi. Surtout des matchs à ce niveau. Le rythme était très élevé. On n’est pas forcément habitué à vivre cela dans le Top 14. Je suis encore jeune. Il faut que je prenne de l’expérience." Quant à la suite de la compétition, Bayonne est désormais en course pour la qualification, à plus forte raison avec une victoire face à Glasgow, ce vendredi. Mais Thomas Dolhagaray reste froid devant une opportunité à laquelle croient désormais les supporters toujours prêts à s’enflammer. "On n’a joué qu’un match, tempère le numéro dix. Les Écossais sont deuxièmes de leur championnat. C’est une grosse équipe aussi. Ce sera un match de très haut niveau !" À jouer avec aplomb. Encore !

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (1)
Nitrousa Il y a 2 mois Le 15/12/2023 à 16:47

Joueur efficace fier de porter les couleurs de son club