Abonnés

La tendance du Midol : bienvenue au cirque Siya Kolisi

  • Siya Kolisi est l'une des grandes attractions du Top 14 depuis la fin de la Coupe du monde.
    Siya Kolisi est l'une des grandes attractions du Top 14 depuis la fin de la Coupe du monde. Icon Sport - Icon Sport
Publié le Mis à jour
Partager :

Soyons honnête, même si cela peut confiner à l’irrévérence. Cette opinion est évidemment toute personnelle mais, rugbystiquement parlant en tout cas, jamais Siya Kolisi ne m’a fait grimper aux rideaux. Et m’a même toujours semblé franchement neutre, en comparaison à un autre capitaine double champion du monde (suivez notre regard) qui a hérissé les poils de la planète rugby toute entière, de par son art consommé d’évoluer à la limite de la règle… Alors, sans aller jusqu’à affirmer que le troisième ligne des Springboks nous est toujours apparu quelque peu surcoté depuis l’époque - heureusement révolue - des « quotas », il semble évident qu’au même poste de troisième ligne, les Sud-Africains possédaient d’autres joueurs tout aussi bons, sinon meilleurs. En revanche, on n’enlèvera jamais à Kolisi le mérite de s’être progressivement mis au niveau international jusqu’à se voir confier le rôle de capitaine par Rassie Erasmus, bien conscient du caractère solaire de son joueur au passé si chargé. Une histoire personnelle que celui-ci a abondamment racontée par le biais d’une autobiographie qui, elle, avait du sens, qui plus est après l’historique titre de 2019...

Le truc ? Il est que, depuis lors, Siya Kolisi a basculé dans une dimension qui va bien au-delà du sport, et que ce que l’on appelle aujourd’hui sa « valeur » ne prend pratiquement plus du tout en considération la pure performance sportive. Que retiendrez-vous de la Coupe du monde de Kolisi, au vrai, sinon que celui-ci est revenu à la compétition après une blessure à un genou dans un délai étonnant, ou encore que le capitaine des Boks a vendangé en finale une occasion d’essai qui aurait valu à n’importe quel cadet régional d’aller faire un tour sur le banc ? Au vrai, on sèche…

Ce long préambule pour avancer quoi, au juste ? Eh bien, que l’on goûte fort peu au carnaval démesuré qui entoure l’arrivée de Kolisi en Top 14, tant son traitement médiatique est aujourd’hui inversement proportionnel à son rendement sur le terrain. Fut-il double champion du monde… Soyons clair : pour l’heure, le Bok a davantage fait le buzz en s’agitant en tribunes et en distillant les bons mots en interview que par ses actes sur le terrain. Mais comment pourrait-il en être autrement, tant ses moindres faits et gestes sont rapportés et amplifiés, à l’image de sa dégustation d’escargots du début de semaine ? Si bien que l’on redoute d’ores et déjà, pour le Racing, que celui-ci ait moins fait l’acquisition d’un joueur de rugby que du chauffeur de salle le mieux payé du monde... Ce qui ne serait pas un luxe, nous direz-vous, pour enflammer cette si froide Arena. Mais tout de même, ne serait-ce que vis-à-vis de son rapport au reste du groupe francilien, il semble urgent de mettre fin au Kolicirque, tant la loupe grossissante posée sur son arrivée semble à l’opposé des valeurs prônées par l’individu. Lequel doit en être le premier gêné…

Vous êtes hors-jeu !

Cet article est réservé aux abonnés.

Profitez de notre offre pour lire la suite.

Abonnement SANS ENGAGEMENT à partir de

0,99€ le premier mois

Je m'abonne
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
CasimirLeYeti Il y a 1 mois Le 30/12/2023 à 00:56

Dit le mec dans l'antichambre de la famille B..., et qui se la raconte comme un énième spécialiste... Il ne sait pas ce que c'est les coups, la douleur dans la poitrine, le sang, la boue, ou même seulement la notion tridimensionnelle de ce sport de combat, etc... Retourne voir Jean-Michel, c'est le moment des étrennes ! Kolisi pas bon ? Et Dieu sait que je suis pourtant fâché contre les Boks...

Pepone66 Il y a 2 mois Le 05/12/2023 à 11:00

Je partage le même sentiment.
Kolisi est un bon joueur, mais très surcoté et surtout, il en fait des caisses.
Son équipe a été bien aidée par les arbitrages pendant le mondial. Peut-être que le géopolitique a pris le dessus sur le sport ?? Comme en 1995 ...

AlbcDo12 Il y a 2 mois Le 05/12/2023 à 09:11

Je suis rassuré de voir que je ne suis pas le seul à finir par être énervé par ce décalage évident entre ses performances sportives et l'aura qui l'entoure. Aura qui existe et qui fait qu'il est capitaine de l'équipe championne du monde . Mais hors terrain, il en fait vraiment des caisses ... C'est énervant.
La seule question qui se pose : aura-t-il autant d'influence sur le groupe Parisien que sur ses coéquipiers Sud'Af ? Sans compter qu'il lui faudra aussi faire oublier aux supporters français qu'il est le capitaine de l'équipe qui a gagné sans gloire contre nos bleus (et les autres).