• Enzo Sanga
    Enzo Sanga Icon Sport

Sous les yeux de Patrice Collazo, Brive s'impose sur le fil 20-16 face à Clermont dans un derby du Massif central complètement fou

Le | Mis à jour

Le CA Brive Corrèze, après sept défaites de suite en Top 14, retrouve le chemin de la victoire ce vendredi soir sur sa pelouse du stade Amédée-Domenech. Sous les yeux de Patrice Collazo, qui commencera sa mission de manager lundi, les Coujous remportent le 105e derby du Massif central 20-16 face à Clermont au bout d'un match fou.

Ce vendredi, dans les travées du stade Amédée-Domenech de Brive-la-Gaillarde, les yeux étaient rivés sur un certain Patrice Collazo. C'est que, nommé manager sportif du CABCL il y a quelques heures seulement, il assistait au derby du Massif central opposant l'équipe qu'il prendra en main dès lundi à l'ASM Clermont Auvergne. Pour ce 105e affrontement entre le club corrézien et son voisin puydomois, l'enjeu était de taille de part et d'autre : éviter une dixième défaite de suite toutes compétitions confondues pour les locaux et ne pas laisser le top 6 s'échapper de l'autre.

Patrice Collazo
Patrice Collazo Icon Sport

Dans ce match disputé dans des conditions humides, ce sont les Auvergnats qui ont frappé les premiers. Dès la deuxième minute de jeu, l'ailier international Damien Penaud, après un joli travail préparatoire d'Alivereti Raka, venait aplatir dans l'en-but briviste. Les espoirs limousins étaient douchés d'entrée même si l'ancien Parisien Nicolas Sanchez réduisait la marque dans la foulée (3-7, 5e). La suite de cette première période se résumait à une énorme partie de coups de pieds. Finalement, avant la pause, les Jaunards piquaient Brive à deux reprises grâce au pied de Jules Plisson pour regagner les vestiaires avec dix points d'avance (3-13) et deux pénalités concédées en moins (cinq contre sept pour les Coujous).

Damian Penaud
Damian Penaud Icon Sport

L'occasion manquée de la 50e minute

En seconde mi-temps, par contre, le rapport de force changeait complètement. Poussés par un public bruyant, les Brivistes en remettaient une couche et parvenaient, enfin, à trouver les clés des 22 mètres de l'ASM. À la 50e minute de jeu, cependant, les hommes d'Arnaud Méla, trop gourmands, laissaient filer une immense occasion d'essai en perdant une mêlée à 5 mètres de l'en-but puydomois. Si l'on a pu penser que cette équipe en manque de confiance allait être déboussolée et découragée par cette tentative manquée, c'est tout le contraire qui s'est produit. Dix minutes plus tard, finalement, Enzo Sanga, tout juste entré en jeu, venait trouver la brèche pour son dernier match joué sous les couleurs brivistes... avant de rejoindre Clermont !

Enzo Sanga
Enzo Sanga Icon Sport

L'essai de la gagne pour le pack briviste

Désormais à trois longueurs de leurs adversaires, les Corréziens ne lâchaient plus l'étreinte et revenaient même à hauteur grâce au pied de Laranjeira (69e). Le tout avant qu'Anthony Belleau, sur un hors-jeu du CAB, ne remette Clermont devant au score à cinq minutes du terme (13-16). C'est alors qu'une fin de match folle s'enclenchait.

Faisant preuve d'un immense caractère, le CAB, dans son camp alors que la sirène retentissait, obtenait deux pénalités de suite pour investir une dernière fois les 22 mètres de l'ASM, trop naïve dans le money time. De nouveau pénalisés à quelques mètres de leur ligne, les Puydômois parvenaient à repousser les assauts adverses jusqu'à une dernière touche à 5 mètres. « J’ai regardé mes potes et j’ai senti qu’on avait envie d’aller gagner ce match », expliquait après coup Saïd Hireche, le capitaine. Une envie qui s'est donc confirmée puisque le pack dans son ensemble aplatissait en force. Le stade Amédée-Domenech explosait de joie, les joueurs et le staff également. Patrice Collazo, lui, pouvait prendre place dans la salle de conférence de presse pour sa présentation officielle le cœur un peu plus léger qu'au début de ce match.

Derby gagné et espoir retrouvé \ud83d\udda4?#WEARECAB #CABASM pic.twitter.com/LQXF0u6yGp

— CABCLRUGBY (@CABCLRUGBY) December 23, 2022

Avec cette victoire homérique, Brive est, certes, toujours dernier du classement du Top 14, mais, avec 17 unités au compteur, il revient à une petite longueur de Perpignan. Clermont, de son côté, reste dixième avec ce maigre point de bonus défensif ramené de Corrèze.