Très faible ratio de victoires pour Philippe Saint-André (38%) - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

XV de France : Philippe Saint-André plutôt favorable au nouveau rôle de Serge Blanco

Saint-André plutôt favorable au nouveau rôle de Blanco

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 06/08/2014 à 16:31 -
Par Rugbyrama - Le 06/08/2014 à 16:31
Serge Blanco (55 ans, 93 sélections), président de Biarritz et vice-président de la FFR, a enfilé un nouveau costume. Il a en effet été désigné pour épauler le sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, dont les résultats avec les Bleus ne sont pas concluants. Une décision plutôt bien accueillie par le sélectionneur des Bleus. Explications.

On le sait depuis le 28 juillet dernier : Serge Blanco va épauler Philippe Saint-André, l'actuel sélectionneur du XV de France, dans son travail. Et déjà des entretiens ont lieu pour établir les chantiers à commencer pour redorer l'image de l'équipe de France, ternie par des résultats peu convaincants sur les dernières test-matchs. Serge Blanco, Philippe Saint-André, Yannick Bru et Patrice Lagisquet, se sont entrevus ce mardi à Marcoussis, et doivent poursuivre leurs échanges prochainement. "On a bu le café avec lui (Serge Blanco), on ira plus loin dans les semaines qui suivent", a précisé Philippe Saint-André ce mardi.

On attendait la réaction du sélectionneur des Bleus après cette annonce choc d'une certaine collaboration. Elle est enfin arrivée. Et dans ses propos, Philippe Saint-André semble presque soulagé de ne plus être seul aux commandes du navire : "Ce n'est pas plus mal qu'il y ait quelqu'un pour me décharger de certains sujets comme la convention (entre la Ligue et la Fédération), les relations avec les clubs". Il est vrai que celui qu'on surnomme "le Goret" a souvent eu à s'exprimer sur des questions plus politiques que sportives. Et est-ce le rôle d'un sélectionneur ? Rien n'est moins sûr... Mais avec l'histoire de la convention entre la FFR et la LNR, instaurant notamment la mise à disposition des joueurs internationaux à partir de cette saison 2014/2015, le domaine d'intervention de PSA a été très élargi cette année. Peut-être un peu trop pour quelqu'un qui préfère se concentrer sur les hommes, sur les joueurs. Cela devrait ne plus être le cas aujourd'hui. Et c'est là-dessus qu'insiste Serge Blanco : "Ses adjoints ( à Philippe Saint-André) et lui étaient un peu trop seuls dans le désert."

D'autres personnalités du rugby seront consultées

Serge Blanco l'avait déjà rappelé lors d'un entretien sur RMC, il ne serait pas le seul à aider le staff du XV de France. Le journal L'Equipe a apporté quelques précisions sur ce point dans son édition du jour. Il y aurait plusieurs degrés de consultation. Les personnalités consultables au premier plan seraient Pierre Camou, Fabien Pelous et Jean Dunyach. Mais d'autres personnes, et notamment d'anciens joueurs pourront être impliquées dans les débats. Toujours dans le but de trouver les meilleures alternatives pour un XV de France performant. Pour l'instant tout est assez vague, mais les précisions devraient être finalisées en septembre, comme le rappelle L'Equipe. Même si déjà, certains cas personnels sont déjà examinés de très près par Serge Blanco. Comme ceux de Rory Kockott ou de François Trinh-Duc. Sur ces deux derniers joueurs, et sans doute sur d'autres, il faudra à coup sûr trouver des accords. C'est un projet qui s'annonce colossal, et pour lequel chaque partie devra y trouver son compte, afin de ne pas tomber dans des conflits qui ne feraient qu'empirer la situation d'un XV de France qui peine à retrouver de la stabilité.

Philippe Saint-André en discussion avec Serge Blanco - 6 mars 2010
Philippe Saint-André en discussion avec Serge Blanco - 6 mars 2010 - Icon Sport

 
 

commentaires


  • Hiboulot Rugby03/09/2014 04:21

    Avouons que c'eût été drôle de voir désigné Bernie pour "épauler" Philippe Saint André. Ceci dit la manoeuvre de Serge Blanco (si manoeuvre il y a, ne soyons pas médisant), le solidarise des résultats de l'équipe de France, je ne suis pas certain que ce soit un bon pari. Si les bleus gagnent, quels bénéfices réels en tirera-t-il ? Par contre si les résultats sont décevants, il se saborde un peu, non ?

  • ballonballon30/08/2014 23:13

    En fait, la Fédération Française va devoir négocier, comme les autres fédérations, pour avoir ses joueurs à disposition, finalement on est comme les autres, c'est pas si compliqué. Mais c'est nouveau !

  • RCTdu5726/08/2014 18:21

    Pauvre , le mot n'est pas trop fort pour lui . Tu dis tellement vrai ! . Je ne sais pas pas si à cette heure , il nourrit des regrets notre PSA , mais en tout cas , je ne voudrai pas de sa place . Chose absolument certaine ! Punaise .....Il faut un gros coeur solide , c'est le moins que l'on puisse dire . Pffff ! ..........