Félix Le Bourhis, à l'échauffement avant Australie-France - 7 juin 2014 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

XV de France - Felix Le Bourhis (Bordeaux-Bègles): "L'Australie m'a fait grandir"

Le Bourhis: "La tournée en Australie m'a fait grandir"

Par Pierre Falar
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 30/07/2014 à 09:36 -
Par Pierre Falar - Le 30/07/2014 à 09:36
De retour lundi à l'entraînement, le centre Félix Le Bourhis est revenu sur sa première cape manquée contre l'Australie en juin et son besoin de rebondir avec l'UBB

On vous a senti impatient de reprendre ce lundi ?

Félix LE BOURHIS: Oui, je suis arrivé comme pour une reprise de cours à l'école. C'était agréable de retrouver tous les copains même si je les avais vus un peu à mon retour d'Australie. 

Le périple australien est-il oublié ? 

F.LB: Non, ce n'est pas oublié. C'est encore bien marqué. Mon objectif personnel a toujours été d'être bon en club pour aider mon équipe. Je suis un joueur qui a besoin de confiance et de sentir que j'apporte quelque chose. Je vais essayer de le faire encore cette année, de retourner dans la rotation du groupe. J'ai hâte de reprendre les matches. 

Vous avez reçu un discours positif de la part de vos coéquipiers, des sourires...  

F.LB: Oui, ça réconforte de revenir dans ce groupe. Je me suis toujours bien senti dans cette équipe, dès le premier jour où je suis arrivé. Vous savez, c'est la facilité d'être ici, un grand plaisir de trouver les amis même si j'ai passé de très bons moments en Australie.

" Ce n'est pas qu'un épisode négatif d'un match de rugby mais une belle aventure avec des mecs supers pendant un mois"

Vous avez appris beaucoup de choses sur vous, sur la vie de groupe lors de cette tournée ? 

F.LB: A tout point de vue. Chaque expérience fait avancer, fait évoluer. J'ai fait une erreur dans un match de rugby, c'est arrivé hélas à plein de gens, cela m'est déjà arrivé et ça peut m'arriver encore. Je pense que j'ai su rebondir. On m'a vite catalogué quand j'ai fait des bêtises ici à Bordeaux et je pense que j'ai réussi à montrer après que j'avais d'autres valeurs. Toute expérience est bonne à prendre et j'ai eu beaucoup de plaisir aussi en Australie. Ce n'est pas qu'un épisode négatif d'un match de rugby mais une belle aventure avec des mecs supers pendant un mois.  

Morgan Parra et Felix Le Bourhis avant Australie France  - 7 juin 2014
Morgan Parra et Felix Le Bourhis avant Australie France - 7 juin 2014 - Icon Sport

On dit que l'on grandit plus vite quand on vit ce genre d'événements... 

F.LB: Pour beaucoup de personnes, c'est un peu vu comme un échec mais pour moi, au final, ça peut me faire grandir encore plus vite, me faire évoluer et progresser, enfin j'espère. Vincent (Etcheto, entraîneur des arrières de Bordeaux-Bègles) m'en a parlé à mon retour, de manière très succincte, puis on l'a évacué. Le but est d'avancer, regarder vers l'avant et de passer à autre chose. 

Y a-t-il un risque que vous ayez désormais une étiquette ? 

F.LB: Sincèrement, ça m'est un peu égal. Mais bien sûr qu'il y a un risque.

" Si on me remettait à l'aile, je n'aurais aucune peur et aucune appréhension"

Vous avez cogité depuis votre retour ? 

F.LB: Depuis un mois, je n'ai pas changé ma façon d’être, j'ai profité du temps libre pour voir mes amis et profiter des vacances, faire des choses simples, prendre mon temps, évacuer. Puis, je me suis mis au boulot de façon encore plus sérieuse que les années précédentes, plus tôt avec un travail individuel avant de reprendre. Même si je n'ai jamais eu de tests flamboyants en prépa-physique, je pense que je suis bien cette année. Je n'ai pas perdu mon temps, c'est quelque chose qui m'a fait grandir, j'espère grandir encore. 

On va vous revoir à l'aile cette saison ou juste au centre ? 

F.LB: Si on me remettait à l'aile, je n'aurais aucune peur et aucune appréhension. J'ai joué des matches à l'aile, à l'arrière, au centre, mon but est de jouer au rugby, dans n'importe quelle position, cela ne me dérange pas. Je peux faire des erreurs au centre et j'en ai déjà fait un paquet et je peux faire des erreurs à l'aile. Pour moi, ça importe peu. 

Quel est le potentiel de l'UBB avec les arrivées de Sofiane Guitoune et Lionel Beauxis derrière ?

F.LB: D'après ce que j'ai vu, on a de quoi faire quelque chose de très bien. On avait besoin d'un peu de renfort comme toutes les équipes chaque année. On va avoir une belle ligne de trois-quarts, on ne sera pas encore les plus costauds même si on a Thibaut (Lacroix) et Julien (Rey) qui le sont. 

Félix le Bourhis lors du match Australie-France - 7 juin 2014
Félix le Bourhis lors du match Australie-France - 7 juin 2014 - Icon Sport
 
 

commentaires


  • nougat8131/07/2014 21:17

    Avec Etcheto il est sauvé LeBourhis !!!!

  • UBB97431/07/2014 15:39

    rien que de voire (plutot sentir) tous les slips mouillés des supporters castrais ce jour là , cela vaut bien une finale

  • UBB97431/07/2014 15:36

    surtout que Fofana ne fais pas une passe , donc l'aile lui irait tres bien