2013 Nouvelle-Zélande France Wesley Fofana - AFP
 
Article
commentaires
XV de France

XV de France 2013 - Nouvelle-Zélande-France (23-13) - Que de regrets pour les Bleus

Que de regrets pour les Bleus

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/06/2013 à 12:10 -
Par Rugbyrama - Le 08/06/2013 à 12:10
Séduisant et volontaire, le XV de France a chahuté la Nouvelle-Zélande mais a manqué d'efficacité, au contraire des champions du monde en titre (23-13).

Dernière équipe à avoir fait tomber les Blacks à l’Eden Park, il y a 19 ans, le XV de France n’est pas parvenu à rééditer l’exploit pour cette première rencontre de la tournée de juin. Si la défaite 23-13 est plutôt logique, les hommes de Philippe Saint-André pourront néanmoins nourrir quelques regrets au moment de dresser le bilan de cette rencontre. On pense notamment à cette longue séquence peu avant l’heure de jeu, lors de laquelle les Tricolores ont buté à quelques centimètres de la ligne des Blacks (55e). Il y a aussi eu ce bon mouvement initié par Adrien Planté et Florian Fritz mais non conclu par Picamoles, qui n’est pas parvenu à capter le ballon alors que l’en-but s’offrait à lui (63e). Tournant du match ? Probablement…

Avant, il y avait aussi eu une entame de match intéressante, lors de laquelle on a senti les coéquipiers de Thierry Dusautoir particulièrement appliqués. Appliqués dans les rucks et sur les plaquages. Tranchants aussi offensivement, comme en témoignait l’essai de Wesley Fofana (10e), à la suite d’une bonne percée de Fritz, passeur décisif et auteur d’un match plein. Malgré le manque de réussite d’Aaron Cruden (deux pénalités manquées en première période), les Néo-Zélandais ont ensuite mis la machine en marche et sont même repassés devant juste avant la pause (17-10, 40e) grâce à deux essais d’Aaron Smith (33e) et Sam Cane (39e).

Des motifs d’espoir

La seconde période a en revanche été plus cadenassée. Les Tricolores ont eu des occasions, mais le pragmatisme et l’efficacité des Néo-Zélandais ont fait la différence avec deux pénalités de Cruden (61e et 75e), contre une seule de Camille Lopez (61e). Le futur Perpignanais a inscrit ses premiers points en Bleu et a réalisé une performance prometteuse. L’autre novice du XV de départ, l’ailier Adrien Planté, a lui aussi été intéressant lors des phases offensives. Ajouté à cela les nombreux ballons récupérés au sol par les Tricolores, et vous obtenez une bonne d’ose d’optimisme pour la suite de cette tournée.

Alors, bien sur, il faudra aussi corriger ces quelques lancers en touche laissés en route et ces difficultés en mêlée (8 fautes). S’adapter tactiquement pour ne pas laisser trop d’espaces aux All Blacks, comme ce fut le cas en fin de première période. Avant de repartir au charbon noir, samedi prochain à Christchuch (9h35), il y aura d’abord une opposition de poids, dès mardi, face à la province des Auckland Blues (9h05). Histoire de poursuivre la montée en puissance.

 
 

commentaires


  • yaznaz4110/06/2013 14:25

    @thomas_34 formez vos propres joueurs bon sang. Y a des gamins qui sont dans des centres de formation et qui veulent leur place. Lâchez les joueurs étrangers tranquille.

  • rugbydeziles09/06/2013 11:16

    idem !! coetze n'a qu'a demander à picamoles de lui ouvrir l'arcade et un remplacement sur saignement pour finir et gagner ce match.. puis dans l'avion dare dare le gars...

  • rugbydeziles09/06/2013 11:15

    ce qui est énervant c'est qu'on est capable d'élever notre jeu que contre les blacks et les aussies !! s'ils jouaient chaque match du tournoi comme ça on en mettrait entre 30 et 50 aux Irlandais , italiens et autres écossais.. histoire de ne pas arriver la tête à l'envers face aux gallois et anglais ... derrière ouh la la !! quand on joue avec la meilleure paire de centre du championnat rien ne peut nous arriver !! et HUGET (5 étoiles)