XV de France

Tournée d'automne - XV de France: La tentation Guitoune?

Les Bleus se sont entraînés publiquement ce mardi à Marcoussis. Leur opposition a offert quelques pistes quant à la future composition de l'équipe qui affrontera les Tonga au Havre. Le Perpignanais Sofiane Guitoune pourrait faire ses débuts.

 
La tentation Guitoune? - Rugby - XV de FranceEurosport
 

Certes, la vérité du mardi matin n'est pas forcément celle du jeudi. Les joueurs qui se sont entraînés publiquement ce jour, au CNR de Linas-Marcoussis, avec des chasubles vertes sur le dos, ne seront pas nécessairement ceux que Philippe Saint-André, le sélectionneur national, nommera jeudi dans l'amphithéâtre de Marcoussis, comme titulaires pour affronter les Tonga samedi au Havre. Certes. Mais l'entraînement de la semaine offre tout de même des pistes.

Comme la semaine passée, les Bleus se sont échauffés au rythme de deux ateliers dirigés par Yannick Bru et Patrice Lagisquet, les adjoints de PSA. Des répétitions de gamme sur la qualité des libérations de balle et les déblayages. Une mise en route sérieuse avant une heure d'opposition très raisonnée où les "chasubles", probables partants pour la Normandie, ont alterné travail de défense puis d'attaque.

64e joueur de l’ère Saint-André ?

Le staff français a beaucoup fait tourner son équipe, testant plusieurs options, en première ligne, à la charnière, au centre. Une seule n'a jamais varié durant la séance: celle de Sofiane Guitoune à l'aile droite, en lieu et place du toulousain Yoann Huget. Guitoune, renvoyé chez lui la semaine passée pour affronter les Blacks, pourrait faire ses premiers pas en Bleu face aux Tonga. Samedi soir comme les autres recalés du groupe des trente, il était à Saint-Denis pour assister, au stade, à la défaite de ses coéquipiers et repartir avec eux dans la soirée vers leur camp de base de "Marcatraz".

Guitoune, appelé en début de saison par Saint-André pour les stages préparatoires, en qualité "d'homme en forme du moment", co-meilleur marqueur du championnat avec le Fidjien de Bordeaux Talebula (7 réalisations chacun) pourrait devenir le 64e joueur de l'ère Saint-André s'il entrait en jeu au Havre. Le Perpignanais aurait alors la charge de finir les occasions que se créent les Bleus sans encore parvenir à les concrétiser. Mais ce n'est ici que la vérité du mardi.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |