Rugbyrama

Tests de novembre: Cinq novices appelés avec les Bleus

Tests de novembre: Cinq novices appelés avec les Bleus

Le 21/09/2014 à 14:07

Pour le stage préparatoire à la tournée de novembre, cinq nouveaux ont été appelés par Philippe Saint-André: Atonio, Chiocci, Ollivon, Kockott et Thomas.

Ce n’est pas une révolution. Mais presque. Pour le stage préparatoire aux tests de novembre (28 septembre-1er octobre), et à tout juste un an du Mondial, Philippe Saint-André revoit totalement ses plans et a convoqué cinq novices. Le sélectionneur a surtout ouvert la porte aux étrangers avec le demi de mêlée de Castres, Rory Kockott (28 ans) et le surpuissant pilier de La Rochelle, Uini Atonio (24 ans). Des choix forts et qui prouvent que le staff du XV de France a changé son fusil d’épaule. Chachutés en mêlée fermée lors de ses dernières sorties, les Bleus reçoivent le renfort du Toulonnais Xavier Chiocci (24 ans) au détriment du Clermontois Thomas Domingo. Teddy Thomas (25 ans), du Racing, est récompensé de son excellent début de saison, comme le numéro 8 de Bayonne, Charles Ollivon (21 ans). Ils seront réunis à Marcoussis fin septembre pour un premier stage. Cette liste, si elle n'est pas totalement définitive, donne des indications sur les joueurs qui participeront aux tests de novembre (Argentine, Fidji, Australie)

Sept Toulonnais retenus

Cette liste était attendue et finalement elle a réservé son lot de surprises. Touché à un genou samedi, le talonneur Dimitri Szarzewski n’est pas dans le groupe. D’autres absences notamment sont à signaler : Domingo, Ouedraogo, Machenaud, Parra et Médard. Certains payent chèrement les pots cassés après une tournée en Australie catastrophique et des résultats médiocres depuis plus d’un an. D’autres ont une énorme carte à jour dans l’optique du Mondial en Angleterre. On pense notamment à Tillous-Borde, qui fait son retour, mais aussi à Guitoune et ses jambes de feu ou Maxime Mermoz et François Trinh-Duc, de retour en grâce auprès du sélectionneur national. Le RCT, champion de France et d’Europe en titre, demeure le principal pourvoyeur des Bleus avec sept éléments, contre seulement quatre à Toulouse et Clermont. Reste désormais à voir ce que cela va donner sur le terrain. Mais quoi qu’il en soit, PSA n’a qu’une seule chose en tête : faire table rase du passé et enfin gagner. De sa liste des 30 joueurs protégés par la convention LNR/FFR, seulement dix-huit ont été retenus… Ça risque de grincer chez certaines écuries de Top 14.

Le groupe

Les avants: Xavier Chiocci (Toulon), Alexandre Menini (Toulon), Guilhem Guirado (Toulon), Benajmin Kayser (Clermont), Uini Atonio (La Rochelle), Nicolas Mas (Montpellier), Rabah Slimani (Stade français), Alexandre Flanquart (Stade français), Yoann Maestri (Toulouse), Pascal Papé (Stade français), Romain Taofifenua (Toulon), Thierry Dusautoir (Toulouse), Bernard Le Roux (Racing), Yannick Nyanga (Toulouse), Damien Chouly (Clermont), Charles Ollivon (Bayonne).

Les arrières: Rory Kockott (Castres), Sébastien Tillous-Borde (Toulon), Camille Lopez (Clermont), Remi Tales (Castres), François Trinh-Duc (Montpellier), Mathieu Bastareaud (Toulon), Wesley Fofana (Clermont), Remi Lamerat (Castres), Maxime Mermoz (Toulon), Sofiane Guitoune (Bordeaux-Bègles), Yoann Huget (Toulouse), Teddy Thomas (Racing), Benjamin Fall (Montpellier), Brice Dulin (Racing).

0
0