Philippe Saint Andre - XV de france conférence de presse - 15 novembre 2011 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

Saint-André: "Laissez Michalak tranquille"

Saint-André: "Laissez Michalak tranquille"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/11/2012 à 17:24 -
Par Rugbyrama - Le 15/11/2012 à 17:24
Jeudi, en conférence de presse, Philippe Saint-André, le manager du XV de France a voulu enlever la pression sur Frédéric Michalak avant d’affronter l’Argentine.

Alors que la prestation de Frédéric Michalak au poste d’ouvreur a été saluée par l’ensemble des spécialistes contre l’Australie samedi (33-6), Philippe Saint-André, ce jeudi, a tenu à rapidement balayer les questions au sujet du joueur de Toulon, reconduit comme titulaire au poste devant le Monpelliérain François Trinh-Duc. "Parlez d'autres joueurs, laissez Frédéric tranquille. Il travaille, il a envie de continuer, on a envie de continuer avec Frédéric mais aussi avec François Trinh-Duc". Avant de relativiser : "Frédéric a fait un bon match la semaine dernière, je ne vais pas lui mettre plus de pression que ça".

Saint-André: "J’ai envie de préserver nos demis d’ouverture"

Pour son premier match titulaire avec les Bleus sur le sol français depuis le 19 octobre 2007, Frédéric Michalak aura donc marqué les esprits avec 15 points au pied (100% de réussite) et une percée qui a amené l’essai de Wesley Fofana. Pour Philipe Saint-André, son poste d’ouvreur est naturellement exposé en France, ce qui explique cet attrait pour l'ancien joueur toulousain: "Il faut arrêter de mettre une pression énorme sur le poste de demi d'ouverture. Il y a une culture française qui fait que quand ça gagne, c'est le meilleur joueur au monde et quand ça perd, il faut le brûler. Dans d'autres pays, c'est plus le N.9 qu'on change, nous culturellement c'est le N.10. J'ai envie de préserver nos demis d'ouverture". Et de conclure: "Une équipe, ce n'est pas qu'un demi d'ouverture. Quand ils sont bons, c'est qu'il y a une bonne animation autour et qu'on avance sur les contacts devant". Nul doute que la performance de Frédéric Michalak devrait encore être plus particulièrement analysée et décortiquée face aux Pumas samedi à Lille.