XV de France

Mourad Boudjellal: "Avec Philippe Saint-André, on a l’impression que les joueurs sont des billes"

Après la triste tournée d'été des Bleus, Mourad Boudjellal, président de Toulon, ne s'est pas montré tendre à l'encontre du sélectionneur, Philippe Saint-André.

 
Boudjellal: "Avec Saint-André, on a l'impression que les joueurs sont des billes" - Rugby - XV de FranceIcon Sport
 

Alors que le président du RCT s’était fait quelque peu oublier depuis la finale du Top 14 perdue par les siens face à Castres, au début du mois de juin, Mourad Boudjellal n’a pas tardé à exprimer son sentiment suite à la tournée ratée des Bleus en Nouvelle-Zélande. Prenant la défense des joueurs, il s’est montré par contre plus acerbe vis-à-vis du sélectionneur du XV de France, Philippe Saint-André, pourtant ancien entraîneur de Toulon.

Selon lui, c’est avant tout la méthode de communication de l’encadrement des Bleus qui a failli durant ces test-matchs, comme il l’a précisé sur le site leparisien.fr : "Ce qui me déçoit, c’est sa communication. […] Il faut que Philippe Saint-André arrête de dire des choses aussi stupides que 'j’assume les défaites'... Ça veut dire quoi, 'j’assume les défaites' ? Pour moi ça signifie que si tu assumes, tu démissionnes. Donc il faut qu’il arrête avec toutes ces phrases gratuites et stupides et surtout qu’il se concentre sur son boulot. Il faut aussi qu’il ne communique plus. Il n’est pas là pour révolutionner le rugby français de demain…"

Pas la faute des joueurs

Alors qu’il relativise les trois défaites du XV de France chez les champions du monde all blacks, - "on ne peut pas reprocher à un entraineur de perdre en Nouvelle-Zélande parce que c’est quand même costaud" -, Mourad Boudjellal n’a vraisemblablement pas apprécié les sorties de son ancien coach, notamment en ce qui concerne la performance des Bleus. "Il dit qu’il veut amener les joueurs au très haut niveau. On a l’impression que les joueurs ce sont des billes ! Mais ils jouent tous dans le meilleur championnat d’Europe, peut-être du monde, on est vice-champions du monde et il veut leur apprendre le très haut-niveau. Mais Philippe, ce n’est pas un éducateur, c’est un entraîneur ! Donc quand il parle de très haut-niveau pour nos joueurs, il les dévalorise… Et ça je n’aime pas parce qu’on n’a pas attendu Saint André pour découvrir le très haut niveau !"

Erreur de management ? Mauvaise gestion de la communication ? Aux yeux du président varois, les réponses sont affirmatives. Toutefois, Mourad Boudjellal croit en PSA. "Je pense que Philippe Saint André peut nous amener au titre de champion du monde, je le dis d’ailleurs depuis deux ans. […] Il a la carrure pour assumer ce poste." Ce qui ne l’empêche pas de voir au-delà de la Coupe du monde 2015 et de donner son petit favori pour succéder à l’actuel sélectionneur. "Fabien Galthié est excellent. Le duo Travers - Labit, c’est également pas dégueulasse. Mais en France, il y a beaucoup d’entraîneurs et de techniciens qui sont capables de manager cette équipe de France." Pas sûr que le principal intéressé apprécie les déclarations de son ancien président.

Pour lire l'intégralité de l'interview, c'est ici.

 - Rugbyrama@vicente_julian
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |