Deception france nouvelle zélande - 9 novembre 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

France-Tonga en chiffres - Sept défaites en 2013, ça suffit

Sept défaites en 2013, ça suffit

Par Fabien Pomiès
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/11/2013 à 18:51 -
Par Fabien Pomiès - Le 15/11/2013 à 18:51
Le bilan des Bleus en 2013, le quarantième capitanat de Dusautoir ou les joueurs rescapés du Mondial 2011... Toutes les stats sympas autour de France-Tonga.
 

Si Français et Tonguiens ne se sont rencontrés qu'à quatre reprises, les Bleus gardent en mémoire la dernière confrontation lors du Mondial 2011. Lors de l'ultime rencontre de poules, les Bleus avaient été secoués par les coéquipiers de Finau Maka (14-19). Ce sont donc avec ce mauvais souvenir dans un coin de leur tête que les Tricolores vont défier les Tonga ce samedi au Havre. Une rencontre qui doit permettre surtout aux hommes de Philippe Saint-André de retrouver le goût de la victoire et égayer une année 2013 loin d'être satisfaisante sur le plan comptable. Petit tour d'horizon des statistiques autour de cette rencontre.

LE JEU

1.- Ce samedi, les Tricolores accueillent les Tonguiens au Havre, destination peu habituelle pour l’équipe de France de rugby. Pour autant, ce n’est pas la première fois que le XV de France dispute une rencontre internationale dans cette ville normande. En 1992, les Bleus avaient battu la Roumanie dans le stade Jules-Deschaseaux (25-6). Mais cette fois, les Français fouleront la pelouse du Stade Océane, nouvelle enceinte construite pour le club de foot.

2.- Ce sera la deuxième fois que les Tonga disputent une rencontre contre les Bleus sur le sol français. Le 19 novembre 2005, les Tricolores l’avaient largement emporté à Toulouse (43-5).

2 bis.- Les Tonga n’ont remporté que deux tests-matchs en Europe: en novembre 2009 (24-19) au Portugal et en novembre 2012 en Ecosse (21-15).

3.- Si le bilan 2013 des Bleus n’est pas reluisant, celui des Tonguiens n’est pas plus satisfaisant. Sur leurs cinq rencontres disputées cette année, les joueurs des Iles du Pacifique en ont remporté seulement deux (Japon, Etats-Unis) pour trois revers (Canada, Fidji et Roumanie).

5.- Les Français et les Tonguiens vont s’affronter pour la cinquième fois de leur histoire ce samedi. Lors des quatre confrontations précédentes, le bilan est équilibré puisque les Bleus ont gagné deux fois et perdu à deux reprises. Cependant, le point average est favorable à la France (+54).

7.- L’équipe de France a perdu sept matchs lors de cette année 2013. Certes, le XV de France a rencontré quatre fois les All Blacks mais le bilan des Bleus demeure vraiment bien décevant. Deux victoires lors des deux derniers tests de novembre semblent donc vraiment impératives.

35.- Soit l’écart de points le plus conséquent lorsque la France et le Tonga se sont affrontés. En 2005, à Toulouse, les Bleus n’avaient fait qu’une seule bouchée de joueurs du Pacifique (43-8). Ce jour-là, Vincent Clerc s’était distingué avec un doublé. Yachvili avait inscrit dix-huit points au pied.

LES JOUEURS

1-. Un seul drop a été marqué lors des oppositions France-Tonga. Il est l’œuvre de Yann Delaigue lors d’un match de poules du Mondial 1995 en Afrique du Sud.

1 bis.- En tant que joueur, Philippe Saint-André garde un bon souvenir des Tonga. En effet, lors de la seule confrontation face aux joueurs des Iles du Pacifique, il était capitaine et avait inscrit un essai. C’était le 26 mai 1995 à Pretoria, lors d’un match de poule de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Ce jour-là, les Bleus l’avaient emporté 38-10.

5.- Ils étaient cinq Bleus présents sur la feuille de match lors de la défaite face aux Tonga en 2011. Il s’agit de Maxime Medard, Morgan Parra, Pascal Papé, Thierry Dusautoir et Dimitri Szarzewski.

8.- Chez les Tonguiens, ils sont huit rescapés de la victoire au Mondial 2011: Vungakoto Lilo, Siale Piutau, Taniela Moa, Lua Lokotui, Sione Kalamafoni, Viliami Ma’afu, Sona Taumalolo et Joe Tuineau.

30.- Pour les Tonga, c’est le troisième ligne, ‘Otenili Latu Langilangi, qui compte le plus de sélections. Contre les Bleus, il fêtera sa trentième sélection. Côté français, Dimitri Szarzewski en compte soixante-treize.

40.- Face aux Tonga, le troisième ligne de Toulouse, Thierry Dusautoir, va porter les galons de capitaine pour la quarantième fois avec les Bleus. Il se rapproche du record de Fabien Pelous (42) et de Raphaël Ibanez (41), qui le talonne.

 
 

commentaires


  • Mingshu1216/11/2013 16:55

    Finalement ces Bleus sont pas mieux !

  • Frédéric Villon16/11/2013 13:53

    Et tu mes qui à droite, y'a aussi Franks qui tiens bien la baraque et Cole l'anglais mais lorsqu'il est à son meilleur niveau Mas est pour moi encore le meilleur droitier du monde

  • Gikc115/11/2013 19:33

    Lievremont serait encore sélectionneur je n'immagine même pas le linchage qu'il subirait après 7 défaites