Frederic MICHALAK Louis PICAMOLES Maxime MERMOZ - xv de france à marcoussis - 13 novembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
XV de France

France-Samoa: Petits bruits de Marcoussis

Bleus: Petits bruits de Marcoussis

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/11/2012 à 10:41 -
Par Rugbyrama - Le 24/11/2012 à 10:41
Il n'y a pas que sur Twitter que les joueurs de rugby se lâchent. A Marcoussis, le XV de France profite parfois des conférences de presse pour se montrer souvent drôle, parfois cynique. Nous vous proposons ici quelques petits extraits savoureux des échanges en conférence de presse.

Quand Johnston écrase Clerc

L'ailier français Vincent Clerc et le pilier samoan Census Johnston, partenaires sous les couleurs du Stade toulousain, n'ont pas manqué d'échanger quelques sms durant la semaine. "Nous nous sommes effectivement échangés quelques textos après nos matchs respectifs du week-end dernier. On s'est d'abord félicité, mais nous nous sommes surtout chambrés car lors du dernier France-Samoa, il m'avait totalement écrasé sur une percussion. Je lui ai donc dit que je m'étais préparé pour que cela ne se reproduise plus. Census fait partie de ces piliers hyper costauds et très dynamiques. Le problème, c'est qu'ils sont tous comme lui dans l'équipe samoane. Et quand ils arrivent lancés, on les sent bien passer".

Lagisquet "veut rabattre le caquet" de Blanco

Interrogé sur le record d'essai inscrit sous le maillot de l'équipe de France par Vincent Clerc (34), juste derrière Serge Blanco (38), et désormais devant Philippe Saint-André (32), Patrice Lagiquet avait rétorqué: "Je suis très heureux qu'il dépasse Philippe Saint-André dans ce classement, mais il me tarde surtout que Vincent dépasse Serge (Blanco) de sorte à ce que je puisse très vite lui rabbatre le "caquet". Parce qu'il arrive encore à Serge Blanco de me reparler de certains matchs entre Biarritz et Bayonne à l'époque où nous étions chacun dans un camp, tout simplement pour me chauffer". Quant à Vincent Clerc, il a déclaré mardi: "J'ai surtout envie de le dépasser pour qu'on arrête de me parler de ce record". Alors vite, encore des essais !

Frédéric Michalak a l'oreille fine...

Le Stade de France à moitié vide, Frédéric Michalak n'aime pas ça. "Toutes les places ne sont pas encore vendues?" a-t-il interrogé mardi en conférence de presse. Loin de là. Le SDF ne devrait pas compter plus de 40 000 spectateurs. Et encore. "C'est dommage, j'espère que les gens vont se décider au dernier moment, a-t-il commenté avant d'ajouter, ça m'est déjà arriver en Afrique du Sud de jouer dans des petits stades où il n'y avait que 200 spectateurs. L'avantage, c'est qu'on les entend bien sur le terrain".

Pour Mermoz: "Loulou, c'est notre Samoan" !

Invariablement, la puissance des joueurs samoans est revenu dans les discussions de la semaine à Marcoussis. Évidemment, les joueurs français ont conscience des qualités physiques de leurs prochains adversaires, mais certains assurent qu'ils n'ont pas de complexe d'infériorité à nourrir. A l'image de Maxime Mermoz, très en verve jeudi midi. "Ils sont effectivement impressionnants, a-t-il dit à propos des Iliens, mais nous, nous avons Picamoles. Loulou, c'est notre Samoan. Il a des gros bras, des grosses jambes. On va d'ailleurs leur envoyer Loulou leur péter dessus. Il vont le sentir passer". Les Samoans sont désormais prévenus....