Maxime Machenaud et Frederic Michalak - Argentine France - 23 juin 2012 - Midi Olympique
 
XV de France

Bleus: Charnière Machenaud-Michalak contre l'Australie

Bleus: Charnière Machenaud-Michalak contre l'Australie

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 08/11/2012 à 11:03 -
Par Rugbyrama - Le 08/11/2012 à 11:03
Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, a tranché: ce sera une charnière Maxime Machenaud-Frédéric Michalak qui sera alignée contre l'Australie. Un duo qui avait déjà été aligné contre l'Argentine en juin. Yannick Forestier, pour sa part, est titularisé en première ligne, comme Yannick Nyanga en troisième. Wesley Fofana bascule quant à lui à l'aile.
 

Dans la continuité de l’Argentine. Philippe Saint- André, le sélectionneur du XV de France, Yannick Bru et Patrice Lagisquet, ses adjoints, ont décidé pour entamer leur test d’automne face à l’Australie, samedi au Stade de France, de faire confiance aux vainqueurs de l’Argentine B cet été à Tucuman. "En tout cas en ce qui concerne l’axe 2, 8, 9,10, 15" s’est justifié PSA, dans l’auditorium du CNR de Marcoussis. La titularisation de Maxime Machenaud à la place de Morgan Parra s’inscrit dans cette logique: "Son association avec Fred Michalak nous avait donné satisfaction. Il avait déchargé Fred d’une partie du jeu au pied en le prenant à son compte. Et puis Morgan Parra n’était pas à 100% en début de stage avec nous. j’ai donc préféré reconduire notre charnière argentine". Parra sur le banc, c’est à Michalak que reviendra la charge des tirs aux buts. "Sachant, a enchaîné Saint-André, que Florian Fritz peut buter à longue distance, et que Maxime Machenaud bute aussi dans son club. Parra, lorsqu’il rentrera, sera notre buteur numéro 1 bis."

Des Bleus rajeunis

Pour affronter l’Australie, le sélectionneur a composé une équipe rajeunie "26 ans de moyenne d’âge, contre 30 la saison passée" et mobile. "L’Australie met beaucoup de vitesse et de rythme, j’ai donc voulu une troisième ligne réactive qui peut aller les chercher vite." Cette logique l’a amené à titulariser deux flankers, en l'occurence Yannick Nyanga et Fulgence Ouedraogo, évoluant dans un registre similaire, celui du troisième ligne plaqueur-gratteur très mobile. Seule véritable surprise de cette composition, la titularisation du pilier castrais Yannick Forestier à la place du Clermontois Thomas Domingo. "Je voulais avoir sur le banc la première ligne de l'ASM, plus dense que celle qui démarre, mais fraîche et explosive lorsqu’elle va rentrer en jeu. C’est indispensable pour ne pas subir le rythme que vont nous imposer les Australiens", éclaire Saint-André.

Enfin, pour contrer les Wallabies, Saint-André a titularisé l’habituel trois-quarts centre Wesley Fofana à l’aile. "Nous n’avions pas envie de se priver de ses qualités de vitesse et d’accélération, de sa capacité à intervenir un peu partout sur le terrain." Le Clermontois, qui a plus souvent débuté au centre et terminé des rencontres à l’aile avec les Bleus, pourrait samedi faire le chemin inverse en finissant la partie au centre. "On va rencontrer ce qui se fait de mieux au monde après la Nouvelle-Zélande, a conclu Saint- André. C’est un défi exceptionnel qui nous attend. Les joueurs languissent désormais." Place au jeu.

Le XV tricolore pour affronter l'Australie: Dulin; Fofana, Fritz, Mermoz, Clerc; (o) Michalak, (m) Machenaud; Ouedraogo, Picamoles, Nyanga; Maestri, Papé (cap.); Mas, Szarzewski, Forestier.

Remplaçants: Kayser, Domingo, Debaty, Suta, Chouly, Parra, Trinh-Duc, Huget.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×