Remi Tales bientôt Racingman ? - Icon Sport
Transferts

Transfert - Rémi Tales au Racing, ça brûle !

Tales au Racing, ça brûle !
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/09/2014 à 15:20 - Publié le 28/09/2014 à 15:15
Par Anthony Tallieu - Le 28/09/2014 à 15:20

En fin de contrat avec le Castres Olympique, Rémi Tales pourrait bien rejoindre le Racing-Metro la saison prochaine. Il viendrait compenser le départ de Jonathan Sexton et retrouverait ainsi les entraîneurs avec qui il fut champion de France en 2013.

Le feuilleton de l'ouvreur de niveau international que cherche le Racing depuis l'annonce officiel du départ de Jonathan Sexton pour le Leinster pourrait rapidement prendre fin. Il semblerait en effet que le club francilien et Rémi Tales soient en contacts très avancés. Une option qui est devenue crédible depuis l'échec de la piste Matt Giteau, qui a préféré prolonger avec le RCT. Selon nos informations, Tales aurait décliné une offre de prolongation de contrat avec Castres ces derniers jours, confirmant ainsi son départ du Tarn à l'issue de la saison, et souhaite surtout venir au Racing.

Une arrivée qui s'inscrirait dans la logique de recrutement très marquée CO depuis l'arrivée du duo Travers-Labit (Andreu, Claassen, Dulin, Audrin), le Montois ayant été champion de France sous la conduite des deux Laurent en 2013. Il verrait par ailleurs son salaire revalorisé par rapport à ce que lui offre actuellement Castres. Seul obstacle actuel à la signature de Tales chez les Ciel et Blanc, le fait que l'ouvreur international ne bute pas. Habile communiquant et ultra prudent dès lors qu'il s'agit de transferts, le président Jacky Lorenzetti utilise d'ailleurs cet argument pour tempérer l'avancée des négociations. "Rémi est un très bon joueur mais son problème est qu'il ne bute pas et cela peut poser problème en cas d'association avec Mike Phillips à la charnière et Brice Dulin à l'arrière. Si on le recrutait, cela coûterait un peu cher car il faudrait certainement acheter un autre joueur".

Pas besoin de buteur, le Racing en a déjà en stock

Un argument qui prend vite du plomb dans l'aile si on regarde bien l'effectif francilien. Maxime Machenaud revendique depuis un moment déjà la responsabilité du but et pourrait voir sa patience récompensée la saison prochaine. Le Sud-Africain Johan Goosen, qui peut évoluer dans toutes les lignes arrières, offre également de belles perspectives dans l'exercice. Enfin, Brice Dulin travaille aussi dans ce domaine depuis quelques temps. L'arrière du XV de France a même réussi une pénalité avec les Bleus lors du dernier test de la tournée d'été en Australie. Les solutions ne manquent donc pas pour intégrer Rémi Tales dans le schéma de jeu francilien. Laurent Labit avait d'ailleurs ouvert l'hypothèse d'un recrutement multiple au cas ou le besoin de se rassurer sur la question du but serait trop important. Le joueur ayant manifesté son désir de rejoindre les entraîneurs avec qui il fut sacré en 2013 et le duo Travers-Labit ne voyant clairement pas d'un mauvais œil le renfort d'un élément sur lequel ils se sont largement appuyés dans le Tarn, l'affaire pourrait se conclure assez rapidement.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×