Montage Lopez Guitoune Hook Charteris - DPPI
 
Article
commentaires
Transferts

Top 14 transferts - Perpignan saigné à blanc en cas de relégation ?

Perpignan saigné à blanc en cas de relégation ?

Par Clément Mazella
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/04/2014 à 12:51 -
Par Clément Mazella - Le 22/04/2014 à 12:51
L’Usap est au plus mal et son maintien en Top 14 en grand danger. En cas de descente, bon nombre de joueurs devraient quitter le navire. Et non des moindres.

Perpignan vit une période noire. Le club catalan se voulait très ambitieux cette saison mais les résultats sportifs n’ont pas suivi. Le parcours en H Cup a été un calvaire et depuis novembre, l’Usap n’a remporté que quatre matchs de championnat (pour un nul et dix défaites). Précipitant sa chute vers les enfers. Pire, à l‘aube de la 26e et dernière journée, Perpignan se retrouve en position de relégable. Ce qui ne lui était jamais arrivé cette saison. Son maintien ne tient qu’à un fil. Il faudrait un exploit pour que les Sang et Or sauvent leur peau. La Pro D2 n’a jamais semblé aussi proche. Et si ce scénario arrivait, un fort contingent de joueurs quitterait le bateau ivre. Provoquant une véritable saigné au sein d’un club qui soulevait le Brennus en 2009.

"Il ne serait pas possible de garder certains salaires très élevés et il est probable que certains joueurs de très haut niveau ne souhaiteraient pas rester", s’inquiète le président François Rivière dans Midi Olympique. Sofiane Guitoune et Camille Lopez, tous deux internationaux français, seraient les premières têtes d’affiche à voir ailleurs. Lopez (25 ans ; 2 sélections), malgré une saison blanche en raison d’une grave blessure, pourrait trouver refuge du côté de Toulon, en quête d’un successeur à Jonny Wilkinson. Pour son compère, lui aussi absent des terrains pendant une longue période, nul doute que les prétendants seront légions. Son profil d’arrière-ailier intéresse beaucoup de club et puis il a l’avantage d’avoir le statut de JIFF.

Delpoux maintenu ?

Les internationaux étrangers de l’Usap ne devraient pas rester, notamment lors d’une année de Coupe du monde. Le Gallois James Hook (28 ans ; 75 sélections) pourrait rebondir au Japon comme l’indique Midi Olympique. Le géant deuxième ligne gallois, Luke Charteris (31 ans ; 46 sélections), serait dans le viseur de Bordeaux-Bègles. On voit mal l’Ecossais Alasdair Strokosch (31 ans ; 38 sélections), membre permanent du XV du Chardon, porter le maillot catalan l’an prochain. Tout comme le jeune ouvreur italien Tommaso Allan (20 ans ; 8 sélections), voire son compatriote Tommaso Benvenuti (23 ans ; 30 sélections).

Des éléments comme les frères Taofifenua, Bertrand Guiry voire Giorgi Jgenti devraient également répondre favorablement aux offres d’autres clubs. Les recrues annoncées, comme l’Oyonnaxien Antoine Tichit et le Biarrot Jean-Philippe Genevois, activeraient leur clause de rétractation. Lyon serait déjà sur le dossier du troisième ligne du Racing, Masi Matadigo. Bref, une véritable hécatombe en perspective. L’Usap devrait dès lors bâtir ses fondations sur des jeunes (Ecochard, Château…), des Espoirs (actuellement en demi-finale du championnat) et quelques fidèles comme Marty, Durand et Perez. Côté staff, l’Auscitain Grégory Patat sera bien là. Reste à savoir si cela sera aux côtés du manager Marc Delpoux. Ce dernier avait toutefois été prolongé pour deux ans en septembre dernier. L’écarter couterait cher sur le plan financier à Perpignan, déjà contraint de réduire son budget.