Rugbyrama

TOP 14 - Toulon veut recruter français

Toulon veut recruter français
Par Rugbyrama

Le 11/09/2017 à 16:31Mis à jour Le 11/09/2017 à 16:46

Dans son édition du jour, Midi-Olympique, révèle que le RCT et son président Mourad Boudjellal veulent recruter pour l’an prochain des joueurs français. Danty, Belan et surtout Lesgourgues sont dans le viseur.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Exclusivité Eurosport Player : Suivez 100% du championnat !

Voir sur Eurosport

C’est devenu une des priorités de Mourad Boudjellal à moyen terme : "franciser son équipe". Au printemps, le président toulonnais avait même été jusqu’à émettre le souhait de devenir "champion avec vingt-trois français sur la pelouse". Cet été, de nombreuses vedettes étrangères ont encore débarqué (Ashton, Isa, Fekitoa...) sur la Rade, s’inscrivant dans la continuité des années Laporte.

Mourad Boudjellal avait demandé du temps pour assurer cette transition publiquement promise. En coulisses, l’homme fort du RCT a commencé à œuvrer en ce sens depuis plusieurs mois. Son intention : attirer dans ses rangs les meilleurs "Jiff", ces Joueurs Issus des Filières de Formation, afin d’améliorer l’image de son club et se conformer à la réglementation de la LNR.

C’est ainsi qu’au poste de demi de mêlée les recruteurs donnent la priorité à la piste menant au Bordelais Yann Lesgourgues (26 ans) plutôt qu’à celle conduisant au Gallois Rhys Webb (28 ans, 30 sélections), entre autres... Le profil du Girondin plaît à l’encadrement et le dossier paraît moins complexe même si le joueur est attaché à son club actuel où il évolue depuis 2014 et ne manque pas de contacts.

Yann Lesgourgues (Bordeaux-Bègles)

Yann Lesgourgues (Bordeaux-Bègles)Icon Sport

Une forte concurrence pour Danty

Parmi les joueurs français ciblés, un évolue au Stade français : Jonathan Danty (24 ans, 4 sélections). Le centre a d’ailleurs récemment fait l’objet d’une première approche de la part du club toulonnais. Le trois-quarts parisien aura l’embarras du choix au regard de l’intérêt qu’il suscite, de Bordeaux au Racing en passant par Toulouse. Sans oublier, évidemment, le Stade français, qui n’a pas perdu l’espoir de le conserver.

Toujours au même poste, le RCT ferait les yeux doux à un de ses anciens joueurs, Théo Belan (25 ans). Le Toulonnais pure souche a quitté le Var il y a un an pour rejoindre Lyon. Bref, selon les informations de Midi Olympique, le recrutement toulonnais sera français ou pas.

0
0