Dan Lydiate cherche une porte de sortie au Racing - Icon Sport
Transferts

Dan Lydiate / Racing-Metro : divorce imminent

Lydiate-Racing : divorce imminent
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/10/2014 à 16:37 - Publié le 24/10/2014 à 16:32
Par Anthony Tallieu - Le 24/10/2014 à 16:37

Les chances de voir Dan Lydiate porter à nouveau le maillot du Racing-Metro s'amenuisent. Toujours pas retenu dans le groupe qui se rendra à Trévise ce week-end, il apparaît évident que le Gallois n'entre plus dans les plans du staff francilien. Une situation qui le pousse à chercher rapidement une porte de sortie.

Dan Lydiate avait débarqué dans les Hauts-de-Seine à l'été 2013 avec un solide statut de star internationale et une distinction de meilleur joueur du Tournoi des VI Nations 2012 dans ses bagages. Un an et trois mois auront suffit pour tout remettre en question. Avec le maillot Ciel et Blanc, la "cisailleuse", surnom que lui a donné son coéquipier Wenceslas Lauret, s'est enrayée. Des prestations toujours en demi-teinte qui l'ont fait glisser peu à peu de titulaire à remplaçant, de plus en plus loin sur le banc jusqu'à y être complètement éjecté. Son quotidien au Plessis-Robinson se résume aujourd'hui à enfiler la chasuble jaune de ceux qui se mettent en opposition pour faire travailler les pressentis du week-end, au même titre que les Espoirs et les seconds choix.

Après avoir été mis sur la touche pour le premier match européen de la saison contre Northampton, Lydiate est de nouveau écarté pour le déplacement à Trévise. À l'entraînement cette semaine, les coachs ont testé différentes formules pour travailler les lancements de jeu. À son poste, Camille Gérondeau, qui démarrera sur le banc dimanche, et même le jeune Luc Barba, pas retenu, ont pris part à la rotation. L'ancien Dragon de Newport, lui, n'a jamais ôté sa chasuble jaune.

Charteris: "Je crois qu'il cherche actuellement une autre équipe, au pays de Galles"

À l'instar de ses compatriotes gallois Jamie Roberts, Mike Phillips et Luke Charteris, Dan Lydiate est sous contrat avec le Racing jusqu'au 30 juin 2016. Il paraît toutefois peu probable que le club trouve un intérêt à verser un salaire d'international à un joueur qui n'entre plus dans les plans de ses entraîneurs. Laurent Travers avait d'ailleurs ouvert une porte la semaine dernière en révélant que si une proposition arrivait sur la table, elle serait étudiée. Qu'en est-il aujourd'hui ? À cette question, l'ancien technicien castrais a répondu ce vendredi par un long silence, suivi d'un glacial "autre question s'il vous plaît". Le sujet est à la fois brûlant et sensible.

Pour en savoir un peu plus, on ne pouvait pas non plus compter sur l'intéressé, son staff technique ayant opposé un veto catégorique à toute demande d'interview. Son coéquipier en club et en sélection, Luke Charteris, a pratiquement répondu à sa place. "C'est dur pour Dan car il ne joue pas ici. Je ne sais pas s'il va rester, mais c'est sûr qu'il a besoin de jouer plus. Il ne nous a pas dit qu'il allait certainement partir, mais je crois qu'il cherche actuellement une autre équipe, au pays de Galles". Il y aurait alors deux possibilités: soit un rachat de la dernière année et demi de contrat du joueur par le club intéressé, soit le Racing décide de libérer son troisième ligne, comme il a pu le faire récemment avec Juan Martin Hernandez ou Sébastien Descons. Retenu avec le XV du Poireau pour disputer les matchs internationaux de novembre, Lydiate sait qu'il aura du mal à conserver sa place jusqu'au Mondial anglais dans un an s'il laisse la situation se pourrir. Quelle que soit la forme, la rupture avec le Racing semble inéluctable.

Dan Lydiate sous le maillot du pays de Galles - Février 2012
Dan Lydiate sous le maillot du pays de Galles - Février 2012 - Icon Sport
0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×