Icon Sport

RUGBY - TOP 14 - Avec sa deuxième ligne tout-terrain, l'UBB est armée

Avec sa deuxième ligne tout-terrain, l'UBB est armée

Le 13/09/2017 à 13:47Mis à jour Le 13/09/2017 à 14:06

TOP 14 - Auteur d'un début de saison plutôt convaincant, l'UBB peut s'appuyer sur une deuxième ligne complémentaire et homogène.

Eurosport Player : Votre journal 100% numérique

Voir sur Eurosport

Pour les 3 premiers matchs du championnat le staff bordelais a préféré l'attelage Marais-Jones. Le Sud-africain Jandre Marais, par ailleurs capitaine, offre des garanties dans le combat, en mêlée et dans sa participation au jeu qui en font un quasi-titulaire à chaque match. Quant à l'ancien international australien Luke Jones, il a aussi le profil d'un indiscutable. Ses performances en touches, associées à sa belle mobilité et à sa capacité à redescendre en 3e ligne sont de grands atouts pour l'équipe girondine.

L'envie d'en découdre

Mais à l'instar de la majorité des clubs de Top 14, faire tourner l'effectif est une nécessité pour éviter les blessures et donner du rythme aux remplaçants. Pour l'instant, seul Cyril Cazeaux a pu jouer quelques minutes avec 3 apparitions en 2e mi-temps. "Je ne le prends pas mal", explique le jeune landais, qui poursuit : "Après quand tu passes titulaire, c'est à toi de montrer que tu peux y rester". Avec 30 matchs l'an dernier, il a "engrangé beaucoup d'expériences". Son profil, qui se rapproche de celui de Jandre Marais, permet de faire souffler le massif Sud-Africain. Il possède donc pour l'instant une longueur d'avance sur Johan Aliouat qui a retrouvé l'ensemble de ses moyens et joué 35 minutes durant les matchs de préparation. Seul, Pierre Gayraud n'a pu encore s'exprimer mais l'expérience en Pro D2 et en Top 14 de l'ancien Bayonnais, sera précieuse lors de cette saison. Contre Lyon, Cyril Cazeaux pourrait retrouver un autre jeune avant prometteur : Félix Lambey. "Félix, c'est un bon joueur, très mobile, très fort en défense. Cela pourrait être un beau combat contre lui", salive-t-il. C'est un peu ça qui chagrine ces 2e lignes : l'envie d'en découdre au plus vite. Le déplacement au Matmut de Lyon devrait être l'occasion pour eux, de se mettre en évidence.

0
0