Getty Images

Top 14 - Vern Cotter (Montpellier) : "Toulouse s'excite avec la balle"

Cotter : "Toulouse s'excite avec la balle"
Par Rugbyrama

Le 16/11/2017 à 18:57Mis à jour Le 17/11/2017 à 11:50

TOP 14 - Deuxièmes du championnat, à seulement une longueur du leader lyonnais, Montpellier reçoit samedi (18h) à l’Altrad Stadium, Toulouse (4e). Une équipe très à l’aise dans le mouvement et en contre, dont se méfie particulièrement le technicien néo-zélandais Vern Cotter.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Rugbyrama.fr : Est-ce que cette semaine de vacances a été salutaire pour votre groupe ?

"C’était une opportunité de se reposer et de chercher un moyen de faire avancer notre jeu, surtout pour le coach. Je sens beaucoup d’enthousiasme."

Cela vous fait-il du bien mentalement de voir l’infirmerie se vider petit à petit ?

"Il en reste encore un peu trop, mais c’est déjà une amélioration, car il y a quelques joueurs qui sont de nouveau sur le terrain et ça fait plaisir. On a de bons jeunes du centre de formation qui sont montés pour nous donner un coup de main pendant cette période délicate et je pense que tout c'est bénéfique pour le groupe. Comme le fait d’avoir Jesse (Mogg) qui revient, je pense à 100%, ou Alexandre Dumoulin. Et ce, même s’il y a encore deux ou trois pépins."

Jesse Mogg et Ruan Pienaar (Montpellier) à la fête

Jesse Mogg et Ruan Pienaar (Montpellier) à la fêteGetty Images

Les retours en troisième ligne sont précieux avec l’absence de votre capitaine, Louis Picamoles.

"En effet. Julien Bardy est lui aussi apte. Comme Kélian Galletier qui revient au moment opportun, avec les troisièmes lignes blessés ou en sélection (Camara et Picamoles, NDLR). Cela fait du bien de voir un peu plus de profondeur d’effectif en troisième ligne."

Avez-vous profité de cette semaine pour faire un bilan de cette première partie de championnat à Montpellier ?

"Non, on sait qu’on progresse mais ce n’est pas encore l’heure de faire un bilan, on s’en occupera en fin de saison. Nous sommes conscients de ce qu’on fait de bien et de nos manques. Il y a des choses très positives qui sont en train de se développer. Nous avons toujours envie d’être meilleurs, c’est la qualité de ce groupe. Aujourd’hui nous marquons beaucoup d’essais, mais on doit travailler en défense pour nous améliorer. Il y a toujours une analyse réaliste et nous ne cachons rien. C’est ce que j’apprécie ici."

Quel regard portez-vous sur votre futur adversaire, Toulouse, qui semble avoir renoué avec son identité rugbystique cette saison ?

"Toulouse est une équipe qui aime bien jouer dans le désordre et miser sur beaucoup de passes après contact. On devra donc conserver au maximum le ballon dans le jeu courant et être également propre en conquête afin de pouvoir lancer notre jeu. Voilà les vrais thèmes à respecter pour cette rencontre. Mais on veut aussi progresser en défense et ça va être un gros défi face à cette formation qui “s’excite” avec la balle."

Propos recueillis par Julien LOUIS

0
0