Getty Images

TOP 14 - Pau retrouve des couleurs

Pau retrouve des couleurs

Le 10/09/2017 à 14:25Mis à jour Le 10/09/2017 à 15:20

Défaite lors de ses deux premiers matchs à l'extérieur, la Section paloise s'est rassurée ce dimanche au Hameau face à Lyon (30-14). Une première victoire de la saison qui permet aux Béarnais de quitter la zone rouge.

Votre journal 100% numérique

Abonnez-vous dès 7.90€/mois

Pau lance sa saison et s’enlève une sacrée pression. Après deux défaites en deux voyages à Toulon et Toulouse, la Section a profité de son grand retour au Hameau pour s’offrir un premier succès en championnat. Face à une équipe du LOU peu inspirée et très approximative, les hommes de Simon Mannix ont fait la loi sur leur pelouse, en inscrivant trois essais avant la pause et ont ensuite géré leur avance en seconde période. La Section sort donc de la zone rouge tandis que Lyon manque l’occasion de se positionner en dauphin du MHR.

Smith-Vatubua : une paire de centres du tonnerre

C’est pourtant bien le LOU, auteur d’une entame de saison idéale, qui a planté la première banderille dans cette partie. L’essai de Cretin (8e), symbole de la puissance des avants lyonnais en début de match, avait d’ailleurs de quoi semer encore plus le doute dans les têtes des Béarnais, sous pression pour la première de la saison dans un Hameau remis quasiment à neuf. Mais en partie vide, car encore en travaux. Son seizième homme déplumé, la Section s’en est remise à la qualité de sa ligne de trois-quarts pour renverser rapidement le scénario.

Votu a notamment profité d’un contre de Vatubua, sur un dégagement tardif de Delon Armitage, pour s’offrir un doublé (11e, 36e). Le même Vatubua qui a déchiré le rideau défensif rhodanien (32e) sur un service à hauteur de Taylor, précieux au pied (6 sur 6 face aux perches). La complémentarité du Fidjien avec C.Smith est une des forces de Pau

Le LOU a croqué la feuille

Clairement affaibli par les absences de Couilloud ou encore Lambey, très en vue lors des deux premières journées, le LOU a laissé sa précision habituelle au vestiaire. Avec, entre autres, un déchet saisissant dans le secteur de la touche : quatre lancers volés ou mal exécutés, dont certains à proximité de la ligne adverse. Ajoutez à cela un jeu au pied défaillant et Lionel Beauxis pas dans son assiette, coupable de nombreuses passes hasardeuses dont celle qui a amené le premier essai de Votu en contre. Coup d’arrêt donc pour Lyon, qui ne ramène aucun point son déplacement au « nouveau Hameau », inauguré de la plus belle des manières. La Section aura pour mission de capitaliser le week-end prochain, avec une deuxième réception de rang face à un Castres Olympique revanchard après sa défaite face au MHR.

0
0